•  

    Le petit dernier sort le 25 décembre

     

    Il y a un an très exactement paraissait Maison. Poésies Domestiques, le premier recueil de poésie d'Emanuel Campo. Le tirage était de 200 exemplaires, il s'agissait du 3ème titre publié aux éditions la Boucherie littéraire et le deuxième paraissant dans la collection Sur le billot.

    Emanuel Campo était parfaitement inconnu et je pensais sincèrement que son livre mettrait au moins deux ans à s'écouler.

    Mais contre toute attente, les chroniques encourageantes pleuvaient, les librairies jouaient le jeu, notamment la libraire La Voie aux chapitre à Lyon, et Emanuel Campo défendait bec et ongle ce premier livre. Tant et si bien qu'il fallut effectuer un deuxième tirage à 200 exemplaires au début du mois de mars.

    Nous en avions profité pour corriger les coquilles qui trainaient et pensions être tranquille pendant au moins deux ans.

    Début novembre, Serendip Livres – notre distributeur – appelaient, alarmiste, m'annonçant qu'ils ne leur restaient plus que 4 exemplaires et s'étaient mis à appeler les libraires pour faire des retours des rares exemplaires invendus  pour pouvoir honorer les commandes en cours.

    Sur le pied de guerre en prenant contact avec Emanuel, je lui proposais non pas de faire une 3ème impression, mais bel et bien un nouveau livre avec une édition revue et augmentée.

    Ainsi, avec un nouvel I.S.B.N., un gros travail de mise en forme et de nouveaux textes retravaillés au pied levé, nous sommes heureux de vous annoncer qu'un nouvel étage a été créé à la maison d'Emanuel.

    Une place plus importante a été faite à la famille, aussi quoi de plus naturel en ce premier jour d'hiver, et à l'approche galopante des fêtes de Noël que de vous annoncer que la 3ème édition de Maison. Poésies domestiques sortira le 25 décembre ! Il est imprimé à 500 exemplaires et est le 9ème titre aux éditions la Boucherie littéraire.

    Je ne connais pas beaucoup de jeunes auteurs de poésie qui peuvent se vanter que leur premier livre ait été imprimé à 900 exemplaires la première année.

    Tout cela grâce à lui, grâce aux lecteurs, grâce aux libraires, aux chroniqueurs, aux organisateurs de salon et de festival de poésie. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Merci à tous et joyeux Noël !

     

    Maison. Poésies domestiques nouvelle édition revue et augmentée, Emanuel Campo, collection Sur le billot, éditions la Boucherie littéraire, 68 pages, décembre 2016, 12 €

     


    votre commentaire
  • SOIRÉE POÉSIE A L'ANCIEN

    COUVENT DU TOUREL

    AVEC LA BOUCHERIE LITTÉRAIRE

     

    Publié le 15 décembre 2016

    par Mireille Disdero sur son blog Bleu indigo

    Merci pour sont témoignage

     

    C'était le vendredi 2 décembre 2016 en Provence, dans la campagne de La Tour-d'Aigues, à l'ancien couvent du Tourel, une belle bâtisse. Un coup de cœur, pour moi, quand j'ai découvert l'endroit.

    C'était une soirée poésie organisée par Antoine, éditeur de La Boucherie Littéraire.

    Nous étions 3 auteures invitées : Hélène Dassavray, Brigitte Baumié, (qui présentait son nouveau recueil en souscription) et moi-même. Nous avons partagé nos textes dans le recueillement. 

    D'autres poètes étaient présents, Isabelle Alentour ou Roselyne Sibille, par exemple.

    Soirée du mois noir, soirée givrée à l'extérieur mais vive et amicale dedans. Merci à l'hôtesse de nous avoir accueillis, et merci à Antoine pour ce qu'il a préparé et organisé !

    "Enfance

    On ramasse de gros escargots, des bourgognes, et la grand-mère les met à dégorger dans un panier à salade en fil de fer accroché à côté de la porte de la cuisine. On les regarde baver pendant des jours…

    Peut-être que j’attends juste pour attendre… C’est pas que je m’ennuie, non, pas du tout.

    C’est juste que j’attends."

    Extrait de paysages intermittents de Brigitte Baumié publié bientôt à La Boucherie Littéraire.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mireille Disdero et Brigitte Baumié

     

     

     

    Une belle soirée en poésie, dans un lieu hors du commun... La Boucherie Littéraire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Crédit photo : Mireille Disdero

     

    Retour sur la soirée poésie des Filles Bouchères


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires