•  

    Paraîtront le 9 juin prochain Je t'écris fenêtres ouvertes d'Isabelle Alentour et Mère d'Estelle Fenzy. En voici deux extraits pour le premier titre et un pour le second. Pour celles & ceux qui souhaitent nous soutenir dans notre démarche éditoriale, un bulletin de souscription est téléchargeable ici.

     

    Ne me montre pas laisse-moi voir ne me parle pas écoute ne me touche pas laisse-moi faire laisse-toi corps pouls et cœur laisse toi approcher envelopper contempler jouis de la lenteur mains venues retenues chair frôlée différée prolongée grains de peaux densité éprouve le suspens sur le bord de l’encore creux d’épaule et de mains ronds de hanches et de reins et de seins lèvres et langues nouées tout de sexes gorgées

    Se laisser arpenter parcourir découvrir entrouvrir et ouvrir agrandir et ouvrir et ouvrir plus encore s’éprouver adonnée consacrée s'abandonner encore à chaque élan de vie se sentir défaillir et renaître augmentée se laisser chavirer engloutir et ravir sans plus rien demander ni plus rien retenir

     

     

    Je t'écris fenêtres ouvertes

    Isabelle Alentour

    Quelques extraits des livres d'Isabelle Alentour et Estelle Fenzy

     

    La première lettre m’accorde à la nuit

     

    la seconde crève le silence

    et me parle de ce qui

    de toi

     

    s’avance et me défait

     

     

    Je t'écris fenêtres ouvertes

    Isabelle Alentour

     

    Quelques extraits des livres d'Isabelle Alentour et Estelle Fenzy

     

    Un enfant clair est assis sur une balançoire.

    Chaque jour bascule le suivant. Comme un petit domino. L’enfant bascule avec lui.

    Un matin, ses empreintes aux miennes se confondent. Penchée la joue, me voilà contre ses cheveux. Il me serre, c’est la force de l’homme.

    Je tends l’oreille, appelle sa voix de petit garçon. C’est une plus grave qui me répond.

    Je couds patiemment la clé de la maison à sa poche béante. Je sais sa faim de découvrir le monde. Ses dents blanches. Sa grâce à vivre fort.

    Je sais aussi l’abri, l’asile. L’envol, pas l’abandon.

    D’un beau garçon qui grandit je suis mère.

     

     

    Mère

    Estelle Fenzy

     

     


    votre commentaire
  •  

     Un texte extrait de "Mère" d'Estelle Fenzy

     Avec un désir toujours inassouvi de poésie, la Boucherie littéraire a décidé de sortir simultanément deux recueils de poésie à l’occasion du Marché de la poésie de Paris.

     

     

    Mère d'Estelle Fenzy est l'un de ces deux livres. – Toujours en cours de souscription (détails plus bas).

     

    Le recueil est composé 19 textes qui sont un condensé d'amour maternel à fleur de chair, à fleur de peau,  à fleur de femme. En voici l'un d'eux.

     

    Enfant me suit.

    Ses jambes menues courent pour me rattraper. Je ralentis, le laisse s’approcher, souris, redémarre.

     

    Avance un peu, mon ange.

     

    Enfant me suit.

    Dans sa tête moulin, la peur pétrit son pain.

     

    Dans sa tête, je ne me retourne pas. J’accélère. Oublie qu’il est là derrière moi. La solitude au monde tout à coup se partage. S’étale. Comme la nappe des dimanches.

     

    Enfant me suit et soudain pleure.

    Alors, dans les bras, finir le chemin pas si long entre l’école et la maison.

     

    Un petit nez mouillé dans mon cou, je suis mère.

     

     

    Grâce à vous, bientôt les livres d'Isabelle Alentour & Estelle FenzyEstelle Fenzy est née en janvier 1969. Après avoir vécu près de Lille puis à Brest, elle habite Arles où elle enseigne.

    Elle écrit depuis 2013, des poèmes et des textes courts. Au rythme de la vie, dans la vie. Le plus souvent autour d’un thème qui touche ses émotions, ses sens, sa propre existence et son cheminement. Mais quels que soient la forme et le thème, elle travaille au dépouillement, fuit le mot de trop, le superflu, l’effet joli qui éloigne de l’essentiel.

     

    Télécharger « Souscription_Alentour-Fenzy.pdf »

     

     

    Souscription ?

    La souscription est un pré-achat permettant de financer les coût de fabrication d'un livre (l'impression).

    Pour que le livre puisse être disponible au Marché de la poésie, faut-il encore qu'il puissent être imprimé !

    Si vous souhaitez soutenir les éditions la Boucherie littéraire, vous pouvez devenir adhérent et de fait bénéficier de 25% sur le prix public de chaque livre lors des souscriptions.

    Crédit photo : Rémy Fenzy


    votre commentaire
  •  

    Avec un désir toujours inassouvi de poésie, la Boucherie littéraire a décidé de sortir simultanément deux recueils de poésie à l’occasion du Marché de la poésie de Paris.

     

    Je t'écris fenêtres ouvertes d'Isabelle Alentour est l'un de ces deux livres. – Toujours en cours de souscription (détails plus bas).

     

    Je n’imagine presque rien je ne rêve presque rien je ne dis presque rien

     

    Mais il paraît qu’un mot un simple petit mot parfois dans le lointain peut toucher ou se faire désirer

     

    Comme si le monde entier

    ou peut-être un visage

    s’y trouvait convoqué

     

    En-deçà pas même un murmure

    pas une trace

    pas un indice

    un lit pour la parole peut-être

    mais plus tard

    la chance d’une voix peut-être

    mais plus tard

    la clameur de la vie peut-être

    mais

     

    pour l’instant

    dans l’instant

    dans l’instant de l’instant

    au jour d’avant le jour

     

    silence du silence

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelques extraits de "Je t'écris fenêtre ouvertes" d'Isabelle Alentour

    Comment se nomme-t-il ce temps de tous les possibles  Quand tout affleure croise circule Ce temps où l’on sait que l’on ne peut rien et où pourtant tout se peut Comment écrire ce moment où les choses s’enclenchent où s’ébauche l’accord où la phrase s’amorce dans la feuillée informe des mots Que se passe-t-il dans l’amont de la prise des corps Comment désigner cette entaille légère dans le paysage où l’on n’est rien

    rien d’autre qu’attention étonnée à ce qui est en train de percer

     

    et à quoi il est si doux

    simplement

     

    de s’abandonner

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grâce à vous, bientôt les livres d'Isabelle Alentour & Estelle FenzyIsabelle Alentour écrit comme elle écoute, en permanence, dans une attention flottante au monde et à ses semblables qui l’habitent, à partir de toute situation vécue qui la touche, la heurte, l’enchante. À partir de ce qu’il y a de plus singulier en elle, mais comme une invitation pour chacun à se dévoiler, se révéler ou à reconnaître en lui qui il est.

    Elle publie beaucoup en revues. Je t'écris fenêtres ouvertes est sa première publication.

     

    Télécharger « Souscription_Alentour-Fenzy.pdf »

     

     

    Souscription ?

    La souscription est un pré-achat permettant de financer les coût de fabrication d'un livre (l'impression).

    Pour que le livre puisse être disponible au Marché de la poésie, faut-il encore qu'il puissent être imprimé !

    Si vous souhaitez soutenir les éditions la Boucherie littéraire, vous pouvez devenir adhérent et de fait bénéficier de 25% sur le prix public de chaque livre lors des souscriptions.

    Crédit photo : Gratien Messina

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires