• claire-rengadeAprès avoir reçu Tarek Essaker, la bilbiothèque municipale de Cadenet propose, dans  le cadre du salon du livre Les Beaux jours de la petite édition, un deuxième rendez-vous avec une auteure publiée aux éditions Espace 34, une des deux maison d'édition à l'honneur cette année.

    Ainsi, le 4 avril à 17 h, la bibliothèque René Char vous convie à une rencontre avec Claire Rengade, auteure de texte de théâtre pour adultes et enfants. La renconte du 4 avril se focalisera sur ses écrits pour la jeunesse. Ainsi elle lira un extrait de la pièce À chaque étage on voit la mer. Ce deuxième rendez-vous se fera également en présence de Sabine Chevallier la directrice éditoriale d'Espace 34. Entrée libre

    Avec des enfants j’apprends tout. Je recommence. C’est un atelier du commencement. Les enfants savent la valeur des mots, ils touchent les mots qu’ils prononcent, ils parlent droit, tout est oral, tout est théâtre, le corps est entier dedans.

    Claire Rengade

    À chaque étage on voit la mer, petite mythologie à dire tout fort pour comédiens et marionnettes

    Le périple de Pitch et Tiote, parsemé de rencontres (avec le loup, la fée, ou encore « plein d’enfants ») les mènent à la recherche de leur mère. L’originalité des dialogues doit beaucoup à la façon dont le langage enfantin subvertit sans relâche la syntaxe et le lexique et à la manière dont les deux enfants s’approprient et commentent le réel par le biais de leur débordante imagination. Les niveaux de lecture satisfont autant le lecteur adulte que les plus jeunes et cette aventure ludique, spontanément poétique, est une réussite.

    Dans une géographie à l’échelle enfantine (où tout est important-grand comme ça), À chaque étage on voit la mer est un voyage-bestiaire du point de vue de l’enfant, qui se frotte naturellement à l’absurde et à la poésie avec grâce. Il s’agit de répondre sans détour à ce qui lui échappe.
    Tiote et Pitch s’inventent à mesure les décors de leur quête, qui mine de rien les mènent à plus devenir plus grands.
    C’est bruyant comme un rêve et intrépide comme un coeur gros.
    Quand ils retrouvent maman, ce n’est déjà plus elle qu’ils cherchent.


    Je cherche dans l’oralité, la parole à vif, la force représentative des mots qu’on invente en jouant. Des mots déjà incarnés.
    J’ai écrit ce texte du point de vue des enfants, en essayant de me rappeler que, comme n’importe quel adulte, je suis un enfant déguisé.
    Mes textes ne sont pas dans l’ordre, la vie non plus.
    J’écris en rond, on entre dans mes textes comme on plonge dans un bain, en se laissant porter par la voix. Ce n’est pas construit à la ligne, mais à l’image.
    Je n’écris pas la ponctuation, parce que l’oral se ponctue ailleurs. Ce n’est pas une coquetterie.
    C’est un texte à dire à plusieurs corps dans un réel sans réalisme.
    Ici, quand on dit, on est. 

    Claire Rengade

    Auteur, metteur en scène-Rengade jeunesse et comédienne, Claire Rengade vit et écrit depuis 2001 entre Lyon et les Cévennes méridionales.
    Elle dirige la compagnie lyonnaise Théâtre Craie depuis 1996 avec laquelle elle a d’abord mise en scène des textes de Philippe Minyana (Chambres), Annie Zadek, (le cuisinier de warburton), William Pellier La Vie de marchandise, Nicolas Bouvier (Poisson- scorpion) et Patrick Kerman (The great disaster). Elle co-traduit et monte trois spectacles à partir de textes alors inédits de Rodrigo Garcia (Notes de cuisines actes 1, 2 et 3).

    Depuis 2001 elle met en scène les textes qu’elle écrit.

    Brassant des thèmes aussi divers que les inondations, les mines de fer, les super-héros, la pisciculture, la culture caprine, la guerre de 1870 ou les industries textiles, Claire Rengade s’attache à un théâtre réel sans réalisme obnubilé par la parole.

    Comme auteur, Claire Rengade est invitée en résidence à La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon en 2004 et 2006, année où elle écrit Ma plus grande pièce c’est dehors. Elle reçoit plusieurs aides du Ministère de la Culture (2003, 2004, 2005, 2006) et du Centre National du Livre (2004). Ses textes sont inscrits au Répertoire des Nouvelles Ecritures Théâtrales (ANETH) à Paris en 2003 et 2007.

    Claire Rengade est lauréate des journées d’auteurs de théâtre de Lyon en 2003, programmée au festival Première Lignes de la DMDTS à la Comédie Française et aux Rencontres d’été de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon en 2004. Elle est sélectionnée au deuxième tour du Grand prix du théâtre en 2005 et invitée aux rencontres internationales (Obrador) de la Sala Beckett à Barcelone en 2007.

    Elle dirige en 2008 la classe d’écriture dans le cadre de la Semaine Française du Thalia Theater de Halle Allemagne) et intervient en 2009 au colloque de « Text’avril » au Théâtre de la Tête Noire à Saran.
    Elle est invitée dès 2010 à une collaboration d’écriture franco-allemande entre ces deux théâtres en compagnie de l’auteur Claudius Lünstedt (Grenzgänge(r)/Outrepasseurs).

    Elle créé avec le Théâtre Craie Les terriens, assurez-vous que vous faites totalement autre chose à Château rouge, à Annemasse, en novembre 2011 après une résidence au Cern et un travail de deux années. La pièce tourne à Lyon (NTH8), Vienne, Genève (Théâtre Poche), Lausanne en 2012.

    Crédit photo : Didier Leclerc


    votre commentaire
  • Les Beaux jours de la petite édition voit chaque année un atelier à proposé aux enfants qui viennent sur le salon du Livre.

    Cette année deux ateliers seront proposés chaque matin du week-end et deux lectures kamichibaï se feront les aprés-midi.

    Pour rappel, les ateliers et les lectures sont gratuits. Généralement, il n'y a pas de réservation, les inscriptions se font sur place le jour même. Le nombre d'enfants par atelier est limité, aussi si vous le souhaitez vous pouvez réserver une place pour votre enfant en "taillant une bavette" avec le Boucher, ci-contre dans la colonne de droite.

    (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

    Les ateliers

    -AlendaLes enfants de 4 à 9 ans pourront retrouver l'illustratice Émilie Alenda pour un atelier collage le samedi 5 avril à 10 h 30.

    L'atelier s'intitulle "Colle ta recette", il fait référence à son dernier album Mes recettes de cueillette. L'enfant est invité à créer une recette imaginaire grâce à des ingrédients en papier découpé. Il devra ensuite la mettre en scène et la nommer sur le support choisi.

     

    Émilie Alenda eMerci Bonjourst celle qui réalise toutes les affiches du salon depuis sa création. Elle est par ailleurs publiée en éditions jeunesse pour ses albums dont le travail repose sur le découpage et essentiellement aux éditions L'Initiale.

     

    Découvrez ses collages et illustrations ici et .

     

    Fabrique un livreLe dimanche 6 avril à 11 h, l'auteur et illustratrice Pascale Breysse proposera aux enfants, à partir de 7 ans, de fabriquer un livre en papier découpé. Cet atelier sera réalisé autour de l'album Monsieur Jeusétou, paru en aux éditions Bilboquet.

    Les enfants choisiront leurs papiers, puis tirés dans un chapeau des supports d’écrits (phrases à trous, devinettes, charades…) en lien avec une illustration de l’album comme un point de départ pour laisser voyager leur imaginaire. Il s’en est suivi une succession de productions d’écrits comme des fragments de vie imaginaire où leurs personnages imagés ont pris place dans un livre en papier découpé, unique, singulier, à leur image.

    Attirée par -Breyssele dessin dès son plus jeune âge, Pascale Breysse gribouille ses cahiers d’écolière avec gourmandise. Ces instituteurs lui découvrent un côté solitaire, rêveur et imaginaire qu’elle met à profit à l’adolescence en se plongeant dans la littérature et le théâtre tout en inventant un univers graphique et plastique riche en couleurs. C’est en oeuvrant au sein d’une Galerie d’Art qu’elle découvre les Livres d’Artiste et l’illustration jeunesse. Grâce à ces nouvelles rencontres, Pascale Breysse se lance dans l’édition. Son premier album publié aux éditions Du Rocher est suivi d’une quinzaine de parutions où elle écrit, illustre et collabore aux éditions Gründ, Le bonhomme vert, Bilboquet, Gecko Jeunesse, Les petits pas de Ioannis, Lire c’est partir, Auzou. Elle bénéficie d’une Résidence d’Artiste en Auvergne qui lui permet d’enrichir sa créativité, de donner libre cours à ses talents et de créer une exposition d’art contemporain ludique et poétique. Depuis une dizaine d’années, Pascale Breysse anime des ateliers d’Arts Plastiques pour les enfants et les adultes avec l’envie de mieux faire connaitre l’illustration contemporaine et l’objet livre à travers des ateliers croisés écriture/arts plastiques. Ouverte à de nouveaux projets éditoriaux, elle s’engage et participe avec des auteurs contemporains à des collaborations riches et singulières. En 2013, elle réalise une performance de 9 m x 3 m pour le Conseil Général et des dessins géants éphémères 12 m x 3,5 m dans l’esprit du Street Art, le temps du Festival d’Avignon pour La ligue de l’enseignement. Elle reconduit ces expériences monumentales à Vaison la Romaine et à Lapalud, dans le cadre des actions menées Hors la Ville de la Fête du livre de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Elle vient d’ouvrir à Avignon, L’Atelier de la Tour, un lieu d’échange et de partage autour de l’illustration, de l’écrit et de l’image...
    Pour aller plus loin, visitez sont blog ici.

    Les lectures kamishibaï

     

    Pipite a disparuSamedi à 14 h 30 et dimanche à 16 h 30 Calouan fera des lectures Kamishibaï  de Pipite a disparu et Ilma n'est pas malade qui sont des petits contes illustrés bilingues de poche publiés aux éditions Zoom dans la collection Les P'tit Bili (présentation de la collection plus bas).


    Petit théâtre d'images d'origine japonaise, le kamishibaïkami (papier) shibaï(théâtre) – est une technique de contage basée sur des images qu’un adulte fait défiler dans un castelet (ou butaï) en bois à trois portes. La particularité du kamishibaï consiste à développer un profond sentiment d’union collective. Ce sentiment, valorisé par le peuple japonais, est réellement ressenti par le public d’ici, même très jeune ; la magie des images qui se laissent dévoiler très progressivement dans un « fondu-enchaîné » provoque des émotions différentes d’un livre que l’on ouvre page après page. La concentration qui se lit sur les visages des enfants montre à quel point ils sont capables d’entrer dans un monde imaginaire riche et d’écouter un texte quelquefois un peu plus long que ceux des albums écrits pour leur âge. 

    Source : ricochet-jeunes.org

    Cette collection, Les P'tit Bili,Ilma n'est pas malade est adaptée aux jeunes lecteurs désireux de découvrir les langues étrangères utilisées au quotidien. Elle sert également d'illustration et d'outil d'exercice aux élèves sensibilisés aux langues étrangères dès l'école primaire. La collection est à ce titre recommandée par le site Primalangues du Ministère de L'Education Nationale Française où les P'tit Bili sont répertoriés dans la médiathèque polyglotte.

    Née en 1967, Calouan a vécu dans différents coins de l’hexagone au cours de son enfance. Elle en a acquis le plaisir de l’écrit pour garder les liens vivants avec ses amis rencontrés çà et là.

    Un plaisir de l’écrit également pour exprimer ses sentiments qui bien souvent la submergent.

    Auteur jeunesse depuis plusieurs années après avoir été enseignante, pigiste, biographe et correctrice professionnelle, Calouan plonge avec délectation dans l'univers de la nouvelle. Après avoir publié deux recueils de nouvelles pour adultes, elle s'essaie à l'écriture de nouvelles en direction de la jeunesse.

    Aujourd’hui, Calouan est régulièrement éditée en presse enfantine et en édition jeunesse que ce soit avec des ouvrages pour petits et moins petits ou des romans ado. Elle prend plaisir à travailler dans les classes où elle écrit pièces de théâtre, histoires, comptines…en retrouvant le bonheur d’une salle d’école. Calouan sera présente les deux jours du salon. Elle signera ses albums, sur le stand de l'École buissonnière. N'hésitez à découvrir le son blog.

     

    Les lectures durant le salon 

     

    En plus des lectures déjà annoncées, le samedi avec Calouan et Pascal Breysse et le dimanche avec Gilles Bontoux (éditions Noir au blanc). Et en plus des rencontres prévues avec Jean-François Durand des éditions du Lampion et Luca Notari des éditions éponyme.


    Ilaria Fontebasso, bibliothécaire,du Lampion lira des extraits de Dans ma maison et Ah tu croâ lors de la présentation des éditions du Lampion , le samedi 5 avril à 16 h 30.

     

    F.LanéelleNous accueillerons également en lecture le samedi 5 avril à 17 h 15 Florence Lanéelle qui présentera son  le conte Djamil, Le crocodile qui perdit ses dents publié aux éditions Parole.
    Florence Lanéelle est une jeune journaliste et musicienne de la région d'Aix-en-Provence. Djamil, Le crocodile qui perdit ses dents est un conte sur les différence illustré par son père. Destiné aux enfants qui ont des parents, ce conte est également un spectacle joué y compris dans les écoles.

    M.ClauwaertEnfin, pour clôturer les rencontres jeunesse nous accueillerons Marie Clauwaer qui nous présentera Xal, le lézard donne sa langue au sorcier un conte de la résilience ordinaire, le dimanche 6 avril à 17 h 15.


    Marie Clauwaer, d'origine belge, est paysanne, relaxologue et professeur de yoga. Xal, le lézard donne sa langue au sorcier est issu de son expérience, publié aux éditions Parole. Xal fait approcher la nature par ses animaux les moins peluches : reptile et chauve souris. Comme tous les livres de la collection Pourquoi ?, le conte est complété par une texte de découverte.


    votre commentaire
  • Avant Les Beaux jours de la petite édition d'autres évènements littéraires auront lieux proches de chez nous.

    Aussi, nous avons décidé d'apporter, ici, notre soutien à la 2ème édition de MARS ATTAQUE... LA POÉSIE. Un évènement qui aura lieu les 22 & 23 mars pochain à Sainte-Cécile-les-Vignes (84).

    Les éditions Cousu Main, les éditions Les États Civils, la revue en ligne Hors-Sol et les Cahiers de Présence d’Esprit s'associent au Café Littéraire de Sainte-Cécile-les-Vignes et proposent au village des rencontres sur la poésie et la littérature.

    Les invités de cette 2ème édition sont Julien d’Abrigeon, Patrick Dubost & Armand le Poête, Boris Crack et Jean-Marc Flahaut.

    Sauf mention contraire, l'ensemble de la manifestation est libre d'entrée.

    Mars att poésie

    Au programme du 22 mars

    15 h 00 • Bibliothèque François Mitterrand
    Rencontre du jeune public avec Boris Crack
    « Communiquer avec les extra-terrestres par la poésie »
    16 h 30 • Maison d’Amis
    Exposition des réalisations des élèves des écoles de Sainte-Cécile-les-Vignes sous le regard de Boris Crack
    Goûter.
    17 h 30 • Maison d’Amis
    Le mot du Maire suivi d’un apéritif inaugural et poétique avec la participation d’Armand le Poête
    Lecture par Patrick Dubost
    Carte blanche aux auteurs invités

    lecture de textes et d’auteurs de leur choix
    Scène ouverte au public pour lire, s’il le désire, de la poésie d’auteurs
    21 h 00 • Maison d’Amis
    Dîner partagé, chacun apportant une préparation de son choix.

     

    Au programme du 23 mars

    11 h 00 • Librairie Feuilles des Vignes
    Lecture par Jean-Marc Flahaut et Julien d’Abrigeon
    Discussion autour d’un apéritif
    12 h 00 • Maison d’Amis
    Repas ouvert à ceux qui le désirent

    (sur réservation : 12 € par personne)
    14 h 30 • Maison d’Amis
    Performance par 

     Julien d’Abrigeon
    Jean-Marc Flahaut
    Patrick Dubost / Armand le poète
    Boris Crack
    Pot de l ‘amitié

    Contact

    Association Café-littéraire

    04 90 40 46 17


    votre commentaire
  • 21 auteurs seront présents pour Les beaux jours de la petite édition les 5 & 6 avril prochain.  Parmi eux des auteurs de littérature adulte et jeunesse. Ils sont romanciers, illustrateurs, essayistes, poètes, nouvellistes... Ils nous honoreront de leur présence et chacun pourra aller à leur rencontre. Le week-end du salon sera ponctué de temps de lectures et de signatures.

    Les genres représentés sont le roman, la poésie, le livre d'artiste, la nouvelle, la jeunesse, la philosophie, le cinéma, le théâtre …

    (cliquez sur l'image pour en savoir plus sur le livre)

    L i t t é r a t u r e    a d u l t e

      .

    J'aurai dû Yves Artufel est d'abord un poète, même s'il est contraint - de par son activité associative et éditoriale - à reléguer sa poésie au second plan. Un certain goût pour l'absurde et la dérision caractérise son écriture.

    La plupart du temps, Yves Artufel adopte la forme courte, aphoristique, pour se raconter entre les lignes, en pointillés. Le panache des souvenirs d'enfance, où règne une certaine « fraternitude », le rattrape souvent,  lui inspirant des « môman » de grâce et de légèreté.

    Lecture samedi 5 avril à 14 h 30. Signature sur le stand des éditions Gros Textes tous le week-end.

    .

    Guy Astic, né en 1969,TP est corédacteur  en chef de la revue de cinéma Simulacres, parue de novembre 1999 à mai 2003, il consacre la plupart de ses écrits au roman et au fantastique contemporains. Il a réalisé des anthologies pour les éditions du Seuil dans la collection Points-Virgule, notamment Suite fantastique. Douze nouvelles de Charles Nodier à Roland Topor (2002), et a coordonné l’ouvrage collectif Stephen King. Premières approches (Liège, éditions du Céfal, 2000).

    En 2004, il a publié Le Tambour littérature. Günter Grass romancier aux éditions Kimé. La même année, il a fait paraître Le Purgatoire des sens, Lost Highway de David Lynch dans la collection Raccords des éditions Rouge profond. Il enseigne en cinéma-audiovisuel et en français au lycée et est chargé de cours à l’université de Provence. Guy Astic a aussi rédigé un guide du fantastique pour les enseignants dans la collection Librio de J’ai lu.

     Il a publié aux éditions Rouge Profond : Le Purgatoire des sens. Lost Highway de David Lynch en 2004,Twin Peaks. Les Laboratoires de David Lynch en 2008, co-auteur de Écritures croisées. Parcours raisonné dans les littératures du monde en 2011.

    Il sera présent tout le week-end sur le stand des éditions Rouge Profond. À l'occasion des 10 ans des éditions Rouge profond, il animera une rencontre le samedi 5 avril à 17 h 15.

    .

    -Bailly

    Gilles Bailly est né en 1967. Il est l'auteur de nouvelles insolites, insolentes, caustiques et poétiques qu'on a pu lire ces dernières années dans de nombreuses revues dont le Codex Atlanticus, L'Encrier Renversé, Hespéris, Le Jardin d'Essai, Nord ou Supérieur Inconnu. À La Clef d'Argent, il a publié un roman, Malbosque, et un recueil de nouvelles, Aucun fondement logique.
    Lecture samedi 5 avril à 16 h 30. Signature sur le stand des éditions La Clef d'Argent tous le week-end.

    .

    -Claude BallaréClaude Ballaré est illustrateur, un Maître Imagier. Né en 1938, il fait carrière dans l’action culturelle en France et à l’étranger, mais sa véritable occupation, c’est le collage. Il découpe, compose, colle et donne naissance à des images étranges et féeriques. Qu’en fait-il ? De superbes livres au tirage limité, des livres objets, des livres uniques, mis en page par sa femme Chris.   [...] Je collecte, je colle, j’assemble, je coupe et découpe, je construis, je casse, je roule, j’accumule papiers du XVIIIème et revues modernes. Je ramasse des petits objets de récupération, je plonge dans les archives de notaire comme dans les bennes à papier, bref, je récolte une moisson singulière à partir de laquelle je fabrique  des collages ou des boîtes articulées et compartimentées, habitées ou habillées par divers éléments issus de mes trouvailles.

    Il a réalisé des illustrations de livres pour les éditions Droséra, Balland, le Bief, Poïein, Finitude. Mais aussi pour des journaux : Les Lettres françaises, New-york Times, Le Monde de l'éducation.
    Rencontre samedi 6 avril à 16 h 30. Signature sur le stand des éditions Droséra tous le week-end.

    .

    -John BaudeJohn Baude, né en 1964. Vit à Châlons-en-Champagne. Il a déjà publié des travaux sur l'oeuvre de Jean Giono, dans la revue Poétique de l'École normale supérieure. et le Bulletin de l'Association des Amis de Jean Giono. Il est également l'auteur d'un roman, J'étais une île, publié en 2008 aux éditions Jean- Paul Bayol, de nouvelles parues à la N.R.F., dans les revues Europe et Brèves ainsi que de poèmes dans les revues Autre Sud et Arpa. Sur le salon, John Baude signera Jours de plomb publié aux éditions la feuille de thé.

    Lecture dimanche 6 avril à 11 h. Signature sur le stand des éditions La Feuille de thé tous le week-end. Pour aller plus loin visitez son site : john-baude.fr

    .

    Anik Bessac est née en 1954,-Anik Bessac en Avignon, dans le Vaucluse.

    Après avoir enseigné pendant vingt-cinq ans dans différentes écoles du département, elle prend une retraite anticipée pour se consacrer à ses trois enfants et à l’écriture.

    En 2000, elle reprend une activité d’assistante familiale et accueille des enfants de l’aide sociale à l’enfance, sans toutefois laisser de côté sa passion pour la lecture et l’écriture. Elle vit actuellement à La Roque-sur-Pernes, petit village des monts de Vaucluse.  

    Elle sera présente sur le stand des éditions Noir au Blanc le samedi 5 avril toute la journée. Pour allez plus loin vous pouvez visiter son blog ici.

    .

    -BontouxGilles Bontoux est né en 1957, dans le Vaucluse, où il vit et où il enseigne. Sa passion pour l'œuvre de Rimbaud et Verlaine, il la doit à sa rencontre, alors qu'il avait dix-sept ans, avec les chansons de Léo Ferré. Il a écrit ce roman parce que, dit-il : « Je voulais le lire et je ne le pouvais pas, il n'avait pas été écrit. Alors, je l'ai fait moi-même... ». Gilles Bontoux sera présent sur le stand des éditions Noir au Blanc le dimanche toute la journée.

    .

    -FredyDe l'architecture à l'écriture, il y a un pont. Aurélie Fredy, ingénieur en bâtiments, l'a franchi depuis bien longtemps.

    Témoin de son époque, comme nous le sommes tous, Aurélie Frédy taquine la plume depuis quelques années déjà. Nouvelles et autres textes ont vu ou verront le jour prochainement.

    Dans la collection Élan d'elles, par choix de l'éditeur, C'est aujourd'hui dimanche a été primé en 2013 par le jury du Prix « Première chance à l'écriture ».

    Aurélie Frédy fera une lecture dimanche 6 avril à 17 h 15. Elle sera en signature sur le stand des éditions Élan Sud toute cette journée. 

     

    M.ClauwaertMarie Clauwaer, d'origine belge, est paysanne, relaxologue et professeur de yoga. Xal, le lézard donne sa langue au sorcier est issu de son expérience. Conte de la résilience ordinaire, Xal fait également approcher la nature par ses animaux les moins peluches : reptile et chauve souris. Comme tous les livres de la collection Pourquoi ?, le conte est complété par une texte de découverte. Marie Clauwaer  sera en signature sur le stand des éditions Parole les deux jours du salon.

    Ile Eniger

     

    Ile Eniger est une auteur essentiellement de poésie. Elle habite la région de Nice. La femme en vol est un roman qui raconte un amour d'une vie avec un homme, ce titre fait parti de la collection Main de femme. 

    Ile Eniger sera en signature sur le stand des éditions Parole les deux jours du salon.

    .

    Marie-Christine Gordien est Gordiennée en 1965 à Valence, dans la Drôme. Elle passe son enfance dans le quartier populaire de Fontbarlettes et ses vacances en Ardèche et en Haute Loire, les paysages de la famille de sa mère. C’est dans les années 1990 qu’elle découvre la Guadeloupe, le pays natal de son père, ses autres frères et sœurs. Elle retourne à plusieurs reprises dans la Caraïbe.

    Éducatrice spécialisée de formation, elle écrit quelques poèmes durant l’enfance, participe au mouvement des radios libres où elle lit quelquefois certains de ses textes. Passionnée par le jazz elle réalise de nombreuses interviews de jazzmens et fait quelques incursions dans la presse écrite.

    Résidant à Lyon pendant quelques années, elle vit aujourd’hui à Nîmes où elle a travaillé dans le domaine social aux côtés d’hommes et de femmes vivant l’exil ou l’exclusion. Elle anime aujourd’hui des ateliers d’écriture, fait des lectures publiques.

    Marie-Christine Gordien sera en signature toute la journée du 6 avril sur le stand des éditons La Rumeur libre.

    .

    -Patrick joquelPatrick Joquel né en 1959 à Cannes. Il a vécu dans les Alpes-Maritimes, au bord de mer comme en montagne, en Angleterre, en Irlande, au Sénégal.

    Quand il n’écrit pas, ne marche pas, il enseigne en écoles primaires ou maternelles et réciproquement.

    Il aime autant la mer que la montagne, le soleil que la neige, les raviolis niçois que le poulet mafé de Kaolack, le tabouleh de Beyrouth que le fish and chips de Whitby… Et tant d’autres choses de la vie…

    Il a publié une quinzaine d’ouvrages chez de nombreux éditeurs.

    Samedi 5 avril à 14 h 30, il lira des extraits de ses titres publiés aux éditions Donner à voir. Pour aller plus loin, visitez son site.


    Florence Lanéelle est une jeune journaliste et musicienne de la région d'Aix-en-Provence. Dans la collection Pourquoi ? Florence à écrit Djamil, Le crocodile qui perdit ses dents un conte sur les différence illustré par son père.F.Lanéelle Destiné aux enfants qui ont des parents, ce conte est également un spectacle joué y compris dans les écoles.

    Florence Lanéelle sera en signature sur le stand des éditions Parole les deux jours du salon.

    .

    39-45 couvLinMembre de la société des gens de lettres, Dominique Lin se consacre entièrement à l’écriture : romans, ateliers, aide à l’édition, rencontres d’auteurs et conférences… Autant de vecteurs propices pour partager, transmettre ses compétences, mais aussi son amour des mots. Il aide les auteurs à construire ou affiner leurs romans, récits ou autobiographies.

    "Il vous emmène là où on ne l’attend pas, là où les vagues de l’évidence ne viennent pas déverser leurs clichés. Parus aux éditions Élan Sud, ses romans partent dans des univers différents, décrivant le monde sous différentes facettes, tout en restant centrés sur un seul sujet : l’être humain. Son cinquième roman est en cours d’écriture." il présentera entre autres son dernier titre  39-45 en Vaucluse, nous étions des sans-culottes qui sortira à l'occasion de notre salon du Livre.

    Vous pourrez l'écouter le dimanche 6 avril à 17 h 15. Par ailleurs, il sera en signature sur le stand des éditions Élan Sud tout le week-end. Pour aller plus loin visitez son blog.

    .
    -MeunierOriginaire de Normandie, avocat à Paris puis à Nîmes, Georges Meunier partage son existence entre le midi de la France et la Grèce. Ses romans et ses poèmes emmènent le lecteur dans des aventures étranges où il se trouve toujours quelqu’un pour porter un peu plus loin, un peu plus haut, ce que le héros lui aura transmis, avant d’agir de même…

    Deuxième chance revisite une fois de plus le thème cher à l’auteur de la transmission intergénérationnelle.

    Georges Meunier sera présent tout le week-end sur le stand des éditions Noir au Blanc.

    .

    -Veronique MureVéronique Mure, botaniste et ingénieur en agronomie tropicale, elle est depuis plus de 20 ans, l’ambassadrice de la valeur patrimoniale des jardins et des paysages à travers l’histoire des végétaux qui les composent. Elle a conçu, sur le site du Pont du Gard, Mémoires de garrigue, parcours d’interprétation sur l’histoire d’un paysage méditerranéen. Avec le paysagiste Atelier Lieux Et Paysages et Pousse Conseil, elle a élaboré le cahier de référence pour les plantations du canal du Midi et avec les paysagistes A.P.S. et Olivier Filippi, elle est intervenue sur le jardin des Migrations du Fort Saint-Jean à Marseille. Elle enseigne la botanique à l’École nationale supérieure du paysage de Marseille et à l’Université du temps libre de Nîmes.

    Elle sera présente sur le salon pour signer Conversation sur l'herbe le samedi 5 avril sur le stand des éditions Atelier Baie. À propos de ce titre vous pouvez écouter la chronique hebdomadaire La main verte animée par Alain Baraton sur France Inter. Pour aller plus loin, visitez son blog La Bigotie.
    .

    -Pouget « Création » et « transmission » sont les éléments importants qui marquent le chemin de Michèle Pouget. La danse, le chant, le théâtre et l'écriture pour s'exprimer. Curieuse de nature, elle laisse volontiers traîner ses oreilles, écoutant çà et là, des histoires qui l'inspirent.

    « Tout est matière à écriture », se plaît-elle à dire.

    C'est ainsi que la question de l'instinct maternel lui est apparue comme un sujet à creuser qu'elle nous livre dans La Poupée mexicaine.

    Michèle Pouget sera en signature sur le stand des éditions Élan Sud le samedi 5 avril journée.

    .

    -Claire RengadeDe profession orthophoniste, Claire Rengade est par ailleurs comédienne, metteuse en scène et écrivain. Elle a fondé la Compagnie Théâtre Craie en 1996. Depuis 2001, elle met en scène ses propres textes pour lesquels elle a reçu plusieurs aides à l’écriture et à la création de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles du Ministère de la Culture et du Centre National du Livre. Elle est lauréate des Journées des Auteurs de Théâtre de Lyon en 2003. 

    Claire Rengade sera en signature sur le stand des éditions Espace 34 le samedi 5 avril journée.

     

    Juliet SchlunkeJ.Schlunke est originaire du Sud de l'Australie, elle vit dans le Luberon. Peintre essentiellement naturaliste, elle a écrit, directement en français, deux livres Rosentahl, une enfance australienne qui raconte son enfance dans une ferme australienne et La Dryade, roman qui fait découvrir à une jeune fille étrangère le secret de la famille d'une amie française avec laquelle elle fait des études en Espagne. Ces deux titres sont publiés dans la collection Main de femme.

     Juliet Schlunke sera en signature sur le stand des éditions Parole les deux jours du salon.

     

    Jean-Pierre Vaissaire J-P.Vaissaire Habitant de Carnoules et menuisier en retraite, Jean-Pierre a fait la transcription romanesque d'un morceau de Bach qui l'a fortement touché dans sa jeunesse. Dans la collection La mescla, Chaconne est un conte puisque qu'il nous entraîne parfois au delà de la vraisemblance. Tout commence entre les deux saintes (Baume et Victoire) au milieu des vignes.  Jean-Pierre Vaissaire a déjà publié Le jardin de sérénité (éditions du Rocher) et L'île du Ponant (éditions Plon). Jean-Pierre Vaissaire sera en signature sur le stand des éditions Parole les deux jours du salon.

     

    -VergerMicheline Verger est bibliothécaire itinérante en bibliobus et se déplace de village en village. Sa vie est dense, elle multiplie les engagements associatifs et politiques, les amitiés, les voyages, les expériences professionnelles.

    Toujours avec la même gaieté, le même humour, après son premier roman Racaille, mon frère, et la publication de l’une de ses nouvelles, Tisserands de vie, dans la collection « histoires courtes », elle revient cette année avec des belles-mères acariâtres qui n'engendrent pas la mélancolie !

    En effet, pour le lancement officiel de son dernier roman, Le Quatuor des Belles-mères acariâtres, se fera durant Les Beaux jours de la petite édition.

    Venez l'écouter lire le dimanche 6 avril à 15 h 30. Micheline Verger sera présente les deux jours du salon pour dédicacer ses livres sur le stand des éditions Noir au Blanc. Pour aller plus loin visitez son blog.

    .

    V.WarinViolaine Warin Ingénieur dans une grande entreprise fabricant des hélicoptère, Violaine à 5 enfants. Femmes lunes raconte d'une part un long séjour dans le service des grossesses pathologiques de la maternité de la Belle de Mai lors de sa première grossesse. Elle dresse une série de portraits de femme enceintes, ces femmes lunes ; d'autres part ses souvenirs de toute jeune mère ; enfin ses souvenirs de sa mère lorsqu'elle était enfant.

    Violaine Warin sera en signature sur le stand des éditions Parole les deux jours du salon.


    .

     L i t t é r a t u r e    J e u n e s s e
    .

    -AlendaÉmilie Alenda née en 1980, après avoir porté des sous-pulls acryliques et des fuseaux en velours, décide de renoncer au jaune fluo et rentre aux Beaux-arts. Entre le pont d'Avignon et la place de la Comédie elle hésite. Finalement c'est au pied du Luberon qu'elle pose son barda pour dessiner, peindre et coller tout ce qui l'entoure avec la tendresse et l'ironie.

    Elle a publié à la Vachette alternative, aux éditions du Petit pavé et chez L’initiale. C'est elle qui a réalisé l'affiche du salon de cette année mais aussi de celles des années précédentes.

    Après avoir animé un atelier collage le samedi 5 avril au matin, elle signera le reste de la journée ses titres parus aux éditions L'initiale sur le stand de l'École buissonnière. Et plus particulièrement son dernier album Mes recettes de cueillettes dont le public de notre salon aura la primeur. Pour aller plus loin, visitez son site.
    .

    -Bontoux jeunesse Gilles Bontoux  est né en 1957 à l’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse. Il écrit aussi pour la jeunesse. Reçu à l’École normale, il devient instituteur en 1976, puis professeur des écoles. Directeur de l’école primaire dans le Vaucluse, il est aujourd’hui remplaçant dans diverses communes du département.

    Père de deux enfants, âgés de trente-deux et douze ans, Gilles Bontoux a élu domicile à Sarrians il y a maintenant une vingtaine d’années.

    En littérature jeunesse, les éditions Noir au Blanc ont publié de Gilles bontoux : Le Voyage à Paris, un roman jeunesse écrit pour les 9-12 ans et illustré par Hamar Azzi et La Peur de Lou, un album pour enfants de 6-8 ans, illustré par Axelreza Tabatabaï.

    Lecture dimanche 6 avril à 14 h 30. Signature sur le stand des éditions Noir au Blanc le dimanche toute la journée.

    .

    -Pascale BreyssePascale Breysse, née en 1972, est illustratrice et plasticienne depuis une dizaine d’années.

    L’illustration jeunesse, les livres d’artiste pour la jeunesse et adulte et dernièrement une Résidence d’artiste en Auvergne lui permettent d’explorer des univers variés et de poursuivre ses recherches. Depuis 2002, elle accompagne les enfants et les adultes à travers la création d’ateliers en arts plastiques ou croisés écriture/arts plastiques autour de thématiques liées à son travail. Pascale Breysse sera présente les deux jours du salon. Elle signera ses albums, sur le stand de la librairie le Lièvre de Mars. Les enfants pourront la rencontrer le samedi 5 avril à 15 h 30 pour un dialogue autour des illustrations de l'album À la sieste, paru aux éditions du Bonhomme vert. Et le dimanche matin, à 11 h elle animera un atelier intitulé Fabrique d'un Livre qui se fera au tour de Monsieur Jeusétou, paru aux éditions du Bilboquet. Pour plonger dans son univers visiter son blog.

    .

    -CalouanNée en 1967, Calouan a vécu dans différents coins de l’hexagone au cours de son enfance. Elle en a acquis le plaisir de l’écrit pour garder les liens vivants avec ses amis rencontrés çà et là.

    Un plaisir de l’écrit également pour exprimer ses sentiments qui bien souvent la submergent.

    Auteur jeunesse depuis plusieurs années après avoir été enseignante, pigiste, biographe et correctrice professionnelle, Calouan plonge avec délectation dans l'univers de la nouvelle. Après avoir publié deux recueils de nouvelles pour adultes, elle s'essaie à l'écriture de nouvelles en direction de la jeunesse.

    Aujourd’hui, Calouan est régulièrement éditée en presse enfantine et en édition jeunesse que ce soit avec des ouvrages pour petits et moins petits ou des romans ado. Elle prend plaisir à travailler dans les classes où elle écrit pièces de théâtre, histoires, comptines…en retrouvant le bonheur d’une salle d’école. Calouan sera présente les deux jours du salon. Elle signera ses albums, sur le stand de l'École buissonnière.

    Les enfants pourront rencontrer Calouan le samedi 5 avril à 14 h 30 et le dimanche à 16 h 30 pour des lectures Kamishibaï de petits contes illustrés bilingues de poche (français/anglais). Ces contes sont issus de la collection Les P'tit Bili des éditions luxembourgeoises Zoom éditions. N'hésitez à découvrir le son blog.

    .
    -Rengade jeunesseClaire Rengade écrit également pour le jeune public  Elle réalisé un album illustré pour les enfants Gabardine publié dans la collection Têtards chez Color gang édition en 2005. Aux éditions Espace 34 dans la collection de Théâtre jeunesse est paru À chaque étage on voit la mer en 2007.

    « Avec finesse, simplicité et jubilation, Claire Rengade réalise un joli travail et offre une bulle pleine de charme et de fraîcheur....

    C’est un texte pour enfants très beau, poétique et sans enfantillage sur le thème de choses graves comme la mort et sans tabou.

    Il s’agit d’une sorte de mélange de grands mythes (Orphée aux enfers), de contes de fées (le loup qui se justifie), de texte un peu mystique (les quatre éléments, les quatre saisons) La formule de Claire Rengade - petite mythologie à dire tout fort - résume assez bien ce qu’est le texte. » [Comité de lecture du Panta Théâtre, mars 2009]

    Claire Rengade sera en signature sur le stand des éditions Espace 34 le samedi 5 avril journée.


    votre commentaire
  • Tarek EssakerLa bilbiothèque municipale de Cadenet propose, dans  le cadre du salon du livre Les Beaux jours de la petite édition, deux rencontres avec les auteurs des deux maisons d'édition à l'honneur.

    Ainsi, le 15 mars à 10 h 30, la bibliothèque René Char vous convie à une rencontre avec Tarek Essaker, auteur du recueil de nouvelles La glaneuse, publié aux éditions le Mot fou. Ce premier rendez-vous se fera également en présence d'Hélène Delmas la fondatrice de la maison d'édition. Entrée libre.

     

    Tarek Essaker est né le 16 février 1958 à Gafsa, au seuil du désert tunisien.

    Après un an passé à Paris pour ses études, il arrive presque par hasard à Liège, en Belgique, où il installera, à vingt ans, son exil qu'il perpétuera ensuite des années durant à Bruxelles.

    Du cinéma amateur au théâtre – de lui on donne une première pièce alors qu’il n’a encore que dix-sept ans – et à la poésie, il choisit d’écouter les voix ataviques et solitaires qui l’habitent.

    Ses nombreuses sources d’inspiration – il n’est pour autant le disciple d’aucun – alimentées à la diversité culturelle d’un continent qui de tout temps sut chercher très en profondeur de quoi orner son imaginaire, l’institue mémorialiste des racines secrètes d’un peuple nomade et condamné – consentant – à un exil intérieur qui s’interdit toute réconciliation.  Aujourd’hui, son travail acharné sur les marges de l’écriture et de la dramaturgie font que, définitivement sans doute, malgré un savoir-faire minutieux, l’errance demeure sa loi et l’insoumission, son projet.

     

    Extrait de La Glaneuse, « Dans la lanterne des ogres » :Glaneuse

    "Écoutez cette histoire, car elle la mienne et la vôtre, souvenir impérissable, dédié au récit éternellement en deuil. Le village a connu le vertige et l’évanouissement, l’odeur et le goût du miel. Notre douleur à chaque instant se détourne de nous et la haine de l’autre éclipse notre soleil.
    Nous sommes poursuivis par des écritures obscures… Ce livre écrit par notre peuple qui se déchire et rédige sa souffrance par le sang."

     

    Bibliothèque municipale René Char

    16 cours Voltaire

    84 160Cadenet

    Tél : 04 90 68 64 48

    Entrée libre


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique