•  

    Le Boucher du Luberon vous souhaite

    une succulente année 2013 ! 

    Roti

     

    Source photo : Recette originale de Bapza


    2 commentaires
  • La librairie auxerroise a réagi en vidéo à l’installation de deux grandes surfaces vendant des produits culturels.

    « Face à la cruelle concurrence du monde du livre, les librairies indépendantes ont des idées. » Cette annonce, qui figure en première page du site de la librairie Obliques, située à Auxerre, est accompagnée d’une vidéo. La librairie indépendante a décidé de réagir avec humour à l’arrivée récente dans la ville de deux poids lourds, un espace culturel Leclerc, en mars dernier, et un Cultura, le 26 octobre.

    « Il paraît qu’à Auxerre, les supermarchés décident d’ouvrir des espaces culturels. Et bien chez Obliques, nous avons décidé de contre-attaquer en ouvrant notre rayon surgelés », annonce solennellement un employé de la librairie dans la vidéo. Il nous conduit alors à l’étage, où il y a un frigo, et se met à présenter plusieurs produits surgelés. Histoire de montrer que vendre des livres, ce n’est pas le travail des supermarchés. « C'est comme si, nous les libraires, on se mettait à faire du surgelé », a déclaré Grégoire Courtois, propriétaire de la librairie Obliques, à l’Yonne.fr, le 26 octobre dernier.*

     

     

    En marge des Assises régionales de la librairie indépendante en PACA, une petite vidéo immanquable a été diffusée.

    Bref, je suis libraire est une parodie en mode condensé de la journée d'un libraire, librement inspiré de la mini série Bref diffusée chaque soir d'août 2011 à juillet 2012 dans Le Grand Journal de Canal +. Sur un mode décalé, Bref égraine, épisode après épisode, des scènes de la vie quotidienne.**

     

     

    Sources : * Texte copié/collé de mq via LivresHebdo.fr, Centre régional du livre de Bourgogne, Librairie Obliques, Syndicat de la Librairie Française, * *Texte copié/collé de L'Agence régionale du livre P.A.C.A.


    2 commentaires
  • Guido-CavalcantiUnique récompense littéraire consacrée à la traduction de poésie, le prix Nelly Sachs est attribué à Danièle Robert pour son édition (traduction-préface-notes) du livre Rime de Guido Cavalcanti, publié aux éditions Vagabonde. La remise a lieu le 10 novembre à 18 h, à l'occasion des Assises de la traduction à Arles. Dans un entretien pour la revue Europe, la lauréate s'exprime sur les deux qualités majeures de ce poète florentin du XIIIème siècle : d'une part, ce qu'Italo Calvino a appelé sa "leggerezza pensosa" (légèreté réfléchie) et d'autre part, son approche de l'intériorité, fondactrice de la lyrique occidentale. Créé en 1988 à l'initiative de Maurice Nadeau, le prix Nelly Sachs, en mémoire de la poétesse allemande qui obtint le Nobel de littérature en 1966, met à l'honneur le travail des traducteurs littéraires qui œuvrent pour la découverte des grands textes issus des langues du monde entier.*

     

    Danièle Robert est co-fondatrice des éditions Chemin de ronde, cette dernière figurant parmi les deux maisons d'éditions invitées du salon Les beaux jours de la petite édition 2013.

    Elle est particulièrement connue pour ses travaux d'écrivain et de traductrice du latin, de l’anglais et de l’italien. Elle a traduit, pour Actes Sud (coll. « Thesaurus »), l’essentiel de l’œuvre poétique d’Ovide (Les Métamorphoses ; Écrits érotiquesprix Laure-Bataillon classique 2003), Lettres d’amour, lettres d’exilprix de l’Académie française 2007) et Le Livre de Catulle de Vérone (intégralité de l’œuvre poétique). Elle est l’auteur d’un essai et d’un récit parus au Temps qu’il fait (Les Chants de l’aube de Lady Day et Le Foulard d’Orphée) et a traduit les œuvres poétiques complètes de Paul Auster (Disparitions, Actes Sud, coll. « Babel »).**

    rime

     

    Pour aller plus loin, je vous conseille de lire l'article Guido Cavalcanti par Danièle Robert paru sur le site de France culture et de l'écouter dans l'émission Ça rime à quoi ? de Sophie Nauleau, dont elle était l'invitée, le 20 mai dernier.


     

    Source : *article copié/collé du site evene.fr, franceculture.fr, **article copié du site maisonecrivainsetrangers.com, micheletortorici.it, lekti-ecriture.com.


    votre commentaire
  • À l'heure du tout numérique, un site espagnol créé un événement hors du commun et engage la révolution numérique nommée  BOOK et expliquée en détail dans cette vidéo. Derrière ce nom basic se cache un projet PopularLibros.com aidé de créateurs indépendants qui vise à promouvoir la lecture au travers de  Leerestademoda.com (lire est à la mode) et Popular Libros (Livres Populaires, en français). Ce projet culturel qui est lancé dans le but de promouvoir les livres et la littérature dans le réseau. La vidéo, inspirée par un texte original de R. J. Heathorn, écrit en 1962, présente le livre ou BOOK comme une innovation technologique de pointe, en montrant ses avantages sur les médias numériques. Énorme succès,  avec plus de 2 millions de pages vues, sa traduction en 5 langues et plus de 50.000 visites Web. Maintenant PopularLibros.com et Leerestademoda.com se sont unis, grandit, et aura bientôt atteint une base de données de plus de 300.000 livres Profitez-en !

     

     

    Source :  article de Ookpik via le blog de route63.


    3 commentaires
  • Les 6 & 7 avril 2013, à Cadenet, pour la troisième année consécutive, nous poursuivons notre travail de découverte et de soutien aux maisons d’éditions qui ont à cœur l’exigence.

    Comme les années précédentes, nous mettrons en avant le catalogue de deux maisons d’édition n’officiant pas exactement dans les mêmes domaines d’édition.

    Cette année, deux maisons d’édition du Sud de la France seront présentes. L’une vient de la région Languedoc-Roussillon (département de l’Aude), et l’autre de Provence-Alpes-Côté-d’Azur (Vaucluse) et plus précisément de Cadenet.

     

    Atelier du gué

    Créé en 1975, à Villelongue d’Aude, par Daniel et Martine Delort, l’Atelier du Gué est une structure artisanale d’édition, attachée à la qualité des gestes de la fabrication comme à ceux de la création. Son domaine privilégié est celui de la nouvelle et du texte court. Pour tous les spécialistes, il est aujourd’hui un éditeur de référence.

    Ses livres, dont la présentation est particulièrement soignée et adaptée au texte court : recueils, anthologies, nouvelles et contes forment un catalogue de premier plan.

    Dans le domaine étranger, l’Atelier du Gué a ouvert une collection dédiée au Mexique et à l’Irak. Il publie l’œuvre de l’écrivain irakien Jabbar Yassin Hussin.

    De son implantation géographique et son implication dans la vie locale est né un ensemble de titres concernant le Sud de la France. Quelques titres ont largement dépassé le lectorat local : Plaire aux vaches, Le Festin occitan ou encore Le Manuel du puisatier

    L’Atelier du Gué est présent dans les manifestations importantes de la vie du livre, en France et à l’étranger.

    La revue littéraire Brèves « Anthologie permanente de la nouvelle », dorénavant publiée par l’association P.L.N. (Pour la nouvelle), donne à lire chaque trimestre une quinzaine de nouvelles inédites, des entretiens avec des écrivains, des informations sur l’actualité littéraire. Certains numéros sont consacrés à des écrivains d’un pays étranger, toujours avec le souci de privilégier l’inédit, l’invention, la découverte. Son premier numéro est paru le 15 mars 1981, fruit de la rencontre avec le maquettiste et graphiste Jacques Gaïotti. Brèves prenait ainsi la suite de la revue Le Gué, créée en janvier 1976.

    L'atelier du gué est également l’éditeur de la revue Les Cahiers de l’Enclume.

    Le catalogue de l’Atelier du Gué propose une centaine de livres disponibles.

     

    edcr

     

    Les éditions chemin de ronde sont le fait de Jean-Pierre Cometti, Danièle Robert et Christian Tarting, tous trois écrivains, critiques et traducteurs qui, dans des cadres multiples (université, revues, édition), œuvrent ensemble de longue date. Leur entreprise éditoriale entend poursuivre, dans un premier temps, les efforts que deux d'entre eux - Jean-Pierre Cometti et Christian Tarting - ont consacrés à l'esthétique, aux musiques de jazz et à la philosophie contemporaine anglo-américaine. Dans un deuxième temps (très proche) et sous l'impulsion de Danièle Robert, chemin de ronde s'ouvrira à la littérature italienne (classique, moderne et contemporaine). La traduction (essentiellement de l'anglais et de l'italien) est au cœur des préoccupations des trois fondateurs, animés par le souci de faire découvrir (ou redécouvrir) en français des textes forts, aventurés, fondateurs - au plan de la philosophie et de la politique, de la musicologie, de la littérature et de la réflexion poétique. 

     

    Sources : lekti-ecriture.com,

    lr2l.fr, le site de chaque éditeur.

     

    Beaux Jours 2013

    Affiche réalisée par Émilie Alenda


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique