•  

    En souscription jusqu'au 3 mars 2017 inclus

     

    Nuit grave de Frédérick Houdaer en souscription

    Dans ce recueil, vous trouverez le compte-rendu d’une enquête poétique.
    Elle a coûté cher en café, en piles et en allumettes (à glisser sous les paupières).


    de la musique dans l’immeuble
    vers deux heures du matin
    de la musique classique
    du piano
    et personne pour se dire
    que quelqu’un balade
    ses mains sur un clavier
    dans l’immeuble
    à deux heures du matin
    tous pensent à un radio-réveil mal réglé

     

     

    Le livre

    58 pages

    Couverture imprimée sur du papier Woodstock de Fedrigoni, teinte Nero en 260 g  Corps d'ouvrage en Munken Print White de Arctic Paper en 115 g .

    Tirage 500 exemplaires

    Poids : 126 g

    Prix public 12 €

    Prix adhérent à la Boucherie littéraire 9 €  (le temps de la souscription)

     

     

    L'auteur

    Nuit grave de Frédérick Houdaer en souscriptionFrédérick Houdaer né en 1969, à Paris. Vit à Lyon.

    Douze livres publiés à ce jour (six romans, six recueils de poèmes). Plus d’une centaine de textes (nouvelles, poèmes) publiés dans diverses revues françaises, belges et québécoises (de Newsbours à P.L.S, revue internationale de poésie de la Sorbonne »). Sélectionné dans l’anthologie Les Nouveaux Poètes français aux éditions Les lettres du Temps - Jean-Pierre Huguet.

    Directeur de collections (une collection de romans francophones de 2008 à 2011) aux éditions À Plus d'Un Titre, puis une collection de poésie aux éditions Le Pédalo Ivre depuis 2012.

    Créateur & animateur du Cabaret poétique (au Périscope, à Lyon) depuis 2010.

    Biographie piquée aux éditions Le Feu Sacré.

    Son blog : Branloire pérenne

     

    Télécharger le « Bulletin_de_souscription_Nuit_Grave.pdf »

     

    Assistez à la lecture de ce texte, en avant première le 25 février 2017 dans le Vaucluse lors du

    2ème Cabaret poétique hivernal

    de la Boucherie littéraire

    à la Tour-d'Aigues


    votre commentaire
  • Visages des Bouchères & Bouchers 2017

    Pour vous faire une idée de ce qui se prépare.

    Couvertures & titres non définitifs.

    La souscription de Nuit grave arrive bientôt.


    2 commentaires
  •  Cliquez sur les images pour les agrandir

    Les éditions la Boucherie littéraire ont deux ans.

     

     Les éditions la Boucherie littéraire ont deux ans.

    Il y a deux ans sortait en librairie p(H)ommes de terre de René Lovy et Thomas Vinau.

    Depuis, une moyenne de 4 titres par an amènent les éditions à un petit catalogue de 9 titres en comptant l'éditions revue et augmentée de Maison. Poésies domestiques d'Emanuel Campo.

    Je souhaite ici, de manière non exhaustive, remercier celles & ceux Les éditions la Boucherie littéraire ont deux ans.qui permettent à cette aventure humaine et poétique d'exister.

    Je tiens à remercier dans l'ordre de publication : René Lovy, Thomas Vinau, Mireille Disdero, Emanuel Campo, Hélène Dassavray, Marlène Tissot, Patrick Dubost, Jean Azarel et Brigitte Baumié pour leur confiance et leur soutien.

    Les éditions la Boucherie littéraire ont deux ans.Je remercie également Romain Mollica et Michel Thomas, les fondateurs de Serendip Livres, qui de par leur travail de forçat permettent à nos livres d'être présents en librairie en France tout comme à l'étranger.

    Je remercie les correcteurs qui dans l'ombre pallient à mes (nombreuses) lacunes, notamment ma grammaire etLes éditions la Boucherie littéraire ont deux ans. orthographe désastreuses. Merci donc à Hélène Dassavray, Marie-Noëlle Mathis, Frédérique Mérie et Patrick Jarrin.

    Je remercie les nombreux libraires qui œuvrent sur le terrain difficile de la diffusion de la poésie, pour leur confiance renouvelée.Les éditions la Boucherie littéraire ont deux ans.

    Je remercie également René Lovy pour le graphisme et les amis éditeurs souvent présents pour apporter leur aide et leurs connaissances. Un merci particulier à Pierre Mréjen des éditions Harpo &, Maud Leroy des éditions des Lisières, Frédérick Houdaer du Pédalo ivre, Jean-Louis Massot des Carnets duLes éditions la Boucherie littéraire ont deux ans. dessert de lune, Pascale Goze des éditions Lunatique, Yves Artufel de Gros textes, Virginie Paultes des éditions Moires, Fabrice Caravaca du Dernier Télégramme, Jean-François Bourdic des Fondeurs de briques... et bien d'autres encore.

    Je remercie toutes les personnes qui se sont penchés sur nos livres et nos éditions et ont permis d'en faire écho dans leur revue en ligne et papier, leur blog ou site personnel, leur radio...

    Les éditions la Boucherie littéraire ont deux ans.Merci également aux programmateurs de festival, aux organisateurs de salon du livre.

    Je remercie les personnes que l'on ne voit jamais mais qui sont tout aussi précieuses Ivy Lovy, Didier Possoz, les amis auteurs, musiciens, comédiens, techniciens, libraires... Les particuliers qui nous ont ouvert leur maison pour accueillir nos lectures. Les adhérents à la Boucherie et les souscripteurs sans qui nous n'aurions pas pu publier la moitié des livres.

    Et un immense merci à tous les lecteurs !


    votre commentaire
  •  

    Pour bien débuter l'année, la première rencontre avec les éditions la Boucherie littéraire se fera au bord de la mer.

     

    La Boucherie littéraire au Bar'à lire

     

    C'est au cœur de la ville de Sète que Le Bar'à Lire accueillera Brigitte Baumié et Jean Azarel qui viendront respectivement lire des extraits de paysages intermittents & Le ciel du dessous.

    Dès 18h30 vous pourrez venir à la rencontre des livres de nos éditions dont je tiendrais étal.

    Brigitte et Jean seront là, une occasion de retrouver les amis et les amoureux de la poésie autour de quelques verres à l'heure de l'apéro. Les lectures se feront à partir de 20h.

    Merci à Sarah & Stéphane de nous accueillir dans leur lieu bouillonnant de vie en toute saison.

     

    Le Bar'à Lire est situé sur la place de Mairie

    28, grande rue Mario-Roustanau

    34 200 Sète

    04 99 02 30 07

     


    1 commentaire
  •  

    Le petit dernier sort le 25 décembre

     

    Il y a un an très exactement paraissait Maison. Poésies Domestiques, le premier recueil de poésie d'Emanuel Campo. Le tirage était de 200 exemplaires, il s'agissait du 3ème titre publié aux éditions la Boucherie littéraire et le deuxième paraissant dans la collection Sur le billot.

    Emanuel Campo était parfaitement inconnu et je pensais sincèrement que son livre mettrait au moins deux ans à s'écouler.

    Mais contre toute attente, les chroniques encourageantes pleuvaient, les librairies jouaient le jeu, notamment la libraire La Voie aux chapitre à Lyon, et Emanuel Campo défendait bec et ongle ce premier livre. Tant et si bien qu'il fallut effectuer un deuxième tirage à 200 exemplaires au début du mois de mars.

    Nous en avions profité pour corriger les coquilles qui trainaient et pensions être tranquille pendant au moins deux ans.

    Début novembre, Serendip Livres – notre distributeur – appelaient, alarmiste, m'annonçant qu'ils ne leur restaient plus que 4 exemplaires et s'étaient mis à appeler les libraires pour faire des retours des rares exemplaires invendus  pour pouvoir honorer les commandes en cours.

    Sur le pied de guerre en prenant contact avec Emanuel, je lui proposais non pas de faire une 3ème impression, mais bel et bien un nouveau livre avec une édition revue et augmentée.

    Ainsi, avec un nouvel I.S.B.N., un gros travail de mise en forme et de nouveaux textes retravaillés au pied levé, nous sommes heureux de vous annoncer qu'un nouvel étage a été créé à la maison d'Emanuel.

    Une place plus importante a été faite à la famille, aussi quoi de plus naturel en ce premier jour d'hiver, et à l'approche galopante des fêtes de Noël que de vous annoncer que la 3ème édition de Maison. Poésies domestiques sortira le 25 décembre ! Il est imprimé à 500 exemplaires et est le 9ème titre aux éditions la Boucherie littéraire.

    Je ne connais pas beaucoup de jeunes auteurs de poésie qui peuvent se vanter que leur premier livre ait été imprimé à 900 exemplaires la première année.

    Tout cela grâce à lui, grâce aux lecteurs, grâce aux libraires, aux chroniqueurs, aux organisateurs de salon et de festival de poésie. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Merci à tous et joyeux Noël !

     

    Maison. Poésies domestiques nouvelle édition revue et augmentée, Emanuel Campo, collection Sur le billot, éditions la Boucherie littéraire, 68 pages, décembre 2016, 12 €

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique