• La Guerre civile espagnole dans l'œuvre de Max Aub

    Pour des raisons professionnelles les éditions Attila ne pourront être présentes sur le salon. De fait la rencontre entre Attila et les Fondeurs de briques est annulée.

     

    Toutefois, le temps de la rencontre est maintenue et Jean-François Bourdic, co-fondateur des éditions Les Fondeurs de briques, nous propose une rencontre autour de l’œuvre de Max Aub.

    Max Aub grande figure du paysage littéraire espagnol est entre autres l’auteur d’une grande fresque sur l’Histoire de l’Espagne des années 1920-1930, et en particulier de la guerre civile (1936-1939) : Le labyrinthe magique.

    compo labirynthe magique

    Sous le titre Le Labyrinthe magique, que je dois à saint Augustin, je me propose de publier, outre ce premier volume, quatre autres romans dans lesquels je relaterais, à ma manière, certains événements de notre guerre.

    Max Aub

    Avec le temps, ce seront six romans qui verront le jour, écrits en l’espace de trente ans (1939-1968).

     

    Voici une brève introduction de cette œuvre par Jean-François Bourdic :

    Le cycle romanesque Le labyrinthe magique est une fresque sur la tragédie de la guerre civile espagnole. Les références au labyrinthe, image symbolique de l’enfermement infernal dans lequel se déroule le conflit, parcourent le cycle tout entier. Le labyrinthe peut être considéré comme une suite de romans historiques, de la même façon que Guerre et paix de Tolstoï.

    La loyauté et la trahison sont des thèmes récurrents dans Le labyrinthe, thèmes qui vont devenir de plus en plus aigus à mesure que l’on progresse dans l’épopée de la Guerre civile. Dans cette tragédie, c’est tout le peuple espagnol qui se sent trahi : par les militaires rebelles en 1936, par le pacte de non-intervention des puissances occidentales, par des hommes politiques, Casado, Besteiro… Enfin, par l’Occident qui refuse de se préoccuper du sort des milliers de réfugiés à Alicante au printemps 1939.

    Les 6 volumes ont été publiés en exil au Mexique entre 1943 et 1968.

    Notre édition se déploie sur trois années à raison de 2 tomes par an depuis 2009. En mai 2011, sortent les deux derniers. Notre projet a reçu le soutien de la Fundación Max Aub (Segorbe, Espagne), du Centre national du livre et du ministère de la Culture espagnol.

    Cet immense roman choral n’avait jamais fait l’objet d’une traduction française, malgré l’importance de l’œuvre dans la littérature espagnole. Le travail du traducteur, Claude de Frayssinet*, plongé pendant trois ans dans Le labyrinthe magique, nous a permis d’aboutir à cette édition.

     

    « Le Labyrinthe magique est un retable du sol au plafond : polyptyque composé de niches où apparaissent, avec ou sans rapport entre elles, des tas d’histoires. C’est le retable moderne de la guerre d’Espagne. »

    Philippe Lançon, journal Libération.

     

    L’auteur, Max Aub (1903-1972) max aub fut un éternel exilé. Né à Paris, il passe sa jeunesse en Espagne où il se lie à l'avant-garde intellectuelle (García Lorca, Buñuel et Dali), avant d'être le commanditaire du Guernica de Picasso en tant qu'attaché culturel de la République espagnole à Paris et de collaborer à L'espoir, le film de Malraux. Interné par Vichy en 1941, il réussit à gagner le Mexique où il se consacre à une œuvre littéraire protéiforme et largement méconnue en France.

     

    La Guerre civile espagnole dans l'œuvre de Max Aub, rencontre animée par Jean-François Bourdic co-fondateur des éditions Les fondeurs de briques.

    Samedi 7 avril à 15 h

    salle Yves Montand

    Dans le cadre du salon

    Les beaux jours de la petite édition

    à Cadenet.

    * Claude de Frayssinet, le traducteur, est resté plongé pendant trois ans dans Le labyrinthe magique. Vous pouvez visionner ici un court entretien dans lequel il explique pourquoi il s'est attelé à la traduction des six romans que compose cette œuvre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :