• "Le visage regardé sauve son âme" de Jean-Pierre Gandebeuf

     

    Les poèmes vivent mieux
    sans action d’éclat
    ni porte-drapeau
    sans extrême-onction
    réclamée au prêtre
    ils ne doivent pas non plus
    danser le tango
           
      À chaque arbre croisé, on repousse la brume qui a traversé la mer noire et engrangé mille bouteilles de rhum sans instinct narratif. L’automne apprend à aimer avec un sang vaudou arrosé d’épices. C’est plutôt épatant et les oronges au foulard à pois égarées dans les mousses jouent les stars avec un bel aplomb. Le sulfureux ce matin, est un acte de foi.  
         

    Les dernières nouveautés 2018 en souscription

     

    Le 30 novembre prochain paraîtra Le visage regardé sauve son âme de Jean-Pierre Gandebeuf dans la collection La feuille et le fusil. Une souscription vous est proposée en fin d'article. En attendant une présentation du livre.

     

    Le livre

    Il ne s’agit pas d’écrire avec un miroir, ni même de se travestir en clown au milieu de jupes en corolles mais de rencontrer qui est fou, si possible dans les cours de ferme où les journaliers se saoulent à la bière en râlant contre les exploitants agricoles. Je suis un compte à découvert... qui préfère l’ogre au petit poucet mais ne crache pas dans la soupe. L’espérance, je la mets de côté pour plus tard.  Demain, je serai un conte à rebours dont on a délocalisé la princesse...

     

     Extraits

    Un seul regard de compassion
    empêche le coeur de former des caillots


    et l’homme urbain
    de s’engueuler avec la concierge

       
     

    Pérégriner ne sert à rien


    qu’à retenir des voyages lointains
    les éditions originales


    et les villégiatures pour lettrés


    parfois
    il faut savoir sauter les clôtures

     

    Je ne suis pas bibliophile


    et ne coupe pas mes livres
    à la tronçonneuse


    pour les aider à sortir de l’anonymat


    je tourne les pages
    d’un seul doigt


    avec la pleine autorité de la main gauche

       
      Le vieil ivoire d’une mâchoire de cheval riant comme une fille de joie stimule le picador et lui donne le goût des phrases courtes et des estocades ensoleillées.  

     

    Les papiers

    Le livre composé de 132 pages est imprimé sur du papier Fedrignoni.

    La couverture sur  Savile Row Plain teinte  Camel  en 300 g.

    Le corps d’ouvrage sur  Woodstock  teinte  Noce  en 140 g.

    Les textes intercalaires sur  Pergamenta Pearl  teinte  Ice  en 115 g.

    Le péritexte sur  Arcoprint Milk  en 120 g.

     

    Bulletin de souscription

    Télécharger « Bull_Souscript_Le_visage_regardé.pdf »

     

    À noter que pour les adhérents à la Boucherie littéraire qui souhaiteraient s'offrir ce livre et celui de Roselyne Sibille, Entre les braises, qui paraît à la même date, une réduction supplémentaire leur est offerte ramenant l'achat à 25 € au lieu de 35,5 €. Frais de port : 6,5 €.

     

    Les éditions remercient La Région Sud Provence-Alpes-Côtes-d'Azur pour le soutien financier apporté à la publication de ce titre.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :