• Quelques photos souvenirs de la première lecture, à trois voix, qui ouvrait le festival Poésie nomade en Luberon.

    C'était avec Yves Artufel , Jean Azarel, Marlène Tissot et la complicité, au clavier, de Dominique Oury.

    Cela se passait à la Tour-d'Aigues, sur la place de la Fraternité-11 janvier 2015 à la Tour-d'Aigues avec le soutien de la bibliothèque.

     

    Cliquez sur les images pour les agrandir.

     

    C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

        C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

     

     

     

    (1)                                    (2)                                            (3)                       

    C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

        C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

     

     

    (4)                                    (5)                                            (6)      

      C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"      C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"     C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"  

      (7)                                    (8)                                            (9)

    C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"           C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"    C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

    (10)                                                 (11)                                            (12)

    C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

     

     

     

     

             

    (13)                                                 (14)                                            (15)

    C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"C'était le premier matin de "Poésie nomade en Luberon"

     

     

     

     

     

     

    (16)                                                 (17)                                            (18)

     

    Crédits photos :

    (1) ; (3) ; (6) : Saïda & Thierry Roquet.

    (les autres) : Antoine Gallardo


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires