•  

    La saison 2019-2020 commencera au Café villageois de Lauris (84) partenaire du 5e Cabaret poétique d'hiver de la Boucherie littéraire qui inaugurera ce premier rendez-vous du festival.

     

    Samedi 14 décembre 2019 — 5e Cabaret poétique d'hiver

     

     Programme complet de la journée/soirée du 14 décembre 2019

     

    Le 5e festival Poésie nomade en Luberon débutera avec le 5e Cabaret poétique d'hiver de la Boucherie littéraire. C'est le premier rendez-vous de la saison 2019-2020 du festival.


    De 15h à la nuit venez écouter des femmes et des hommes qui disent, lisent, performent seuls ou accompagnés de musiciens.

    Ce sera doux, ce sera chaud, ce sera festif.



    14h30

    Accueil du public



    15h Lectures

    Emanuel Campo : Faut bien manger

    Paola Pigani : La renouée aux oiseaux


    Suite à chaque lectures, un ou plusieurs courts entretiens seront animés par Isabelle Alentour.

    16h30 Lectures carnée

    Nat Yot : L'amour. Bouquet final

    Helene Dassavray : Made in woman

    Lili Frikh : La vie monstre



    Projection de Passants habiles

    Court-métrage réalisé par Damien Smériglio & la Compagnie T'émoi.

    D'après le poème de Nabiha Moheidly aux éditions Le Port à Jauni.



    18h Lecture

    Le ciel du dessous, mise en paysage sonore par Jean Azarel, textes, voix / Hérold Yvard, guitare, instruments virtuels.

    *

    Projection de Poussière - Dans le vif de Fukushima

    Court-métrage inspiré du recueil Jets de poèmes – dans le vif de Fukushima de Ryôichi Wagô aux éditions Po&Psy.

    Réalisé par Damien Smériglio & la Compagnie T'émoi.

    Entretien avec Sadou Czapka initiatrice du projet avec la Compagnie T'émoi.

     

    *

    Rencontre Thézame Barrême & Abdul Jaba autour de leur duo Hedy Lamarr.



    19h30 Scène Libre

    Maximum 3 mn* de lecture part personne.

    La scène libre durera une demie heure.


    *La réservation se fait part téléphone au numéro indiqué sur l'affiche.

    ATTENTION il y a déjà des inscrits : 10 participants maximum.



    20h Souper* avec les poètes

    * Soupe bio à prix libre



    21h Concert Hedy Lamarr

    Piano & voix

     

    Poésie nomade en Luberon

     

    Chansons diagonales – La joie du souffle, l’extravagance des survivants Au départ, une rencontre en entre Abdul Jaba et Thézame Barrême. Une librairie, Arles. Elle a levé les yeux de son livre, il s’est remis au piano acoustique, électrique. À l’arrivée, sous le nom de groupe Hedy Lamarr, un cabinet de curiosités poétique, inventif, résistant. La joie du souffle, l’extravagance des survivants.

     

    N'hésitez pas à partager  !

     


    votre commentaire
  •  

    Rentrée littéraire 2019 des éditions la Boucherie littéraire

     

    Précisions très bientôt !


    votre commentaire
  •  

     Cliquez sur les images pour les agrandir

     clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019

     

    Dimanche 23 juin nous vous convions à la clôture du 4e festival Poésie nomade en Provence. Il aura lieu à Oppède-le-Vieux et se fera en partenariat avec l'association Œil qui écoute et  Jardins rêvés.

     

    Les poètes invités

     

    clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019 clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019 clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019

     

     

     

     

     

    Felip CostaglioliMireille DisderoPatrick Dubost

    Armand Le PoêteMarlène Tissot

     

    Il s'agira de lectures en déambulation dans le village et les jardins d'un particulier. Rendez-vous vous est donné sur le parking à l'entrée du village à 9h30. Le départ se fera à 9h50 précise.

     

    Ce même jour le village reçoit un autre évènement qui lui est lié à l'histoire du village. Il est organisé par la compagnie Padamnezi. Il s'agira également d'une déambulation et nous occuperons parfois les mêmes lieux. Aussi afin de ne pas perturber la programmation de chacun, nous allons devoir nous montrer rigoureux sur les horaires.

     

    Programme concocté pour la clôture de ce festival.

     

     

    Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019

     

    9 h 30 


    Accueil du public

    sur le parking*

    à l'entrée du village

    9 h 50 

    Présentation & départ

       
         
     

    10 h

    Jardin Sainte-Cécile

    Lecture libre

    Felip Costaglioli

     
         
         
      10 h 30  
     Sous les oliviers

    Place de la Croix

    Lectures libres
         
    Mireille Disdero  Armand Le Poête Marlène Tissot
         
         
     

    11 h

    La Fontaine

     
     Lecture  

    clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019

    Patrick Dubost 
         
         
     

    11 h 20

    Jardins rêvés

     
    Lectures 

    Mireille Disdero

    clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019

     
         
     En avant première

    clôture Poésie nomade en Provence 2018-2019
     

    Marlène Tissot 

    11 h 40

    Échange avec les poètes et le public, signatures

       
     

    12 h  

    Jardin rêvés

    Apéritif

     

    12 h 45

    Terrasses Sainte-Cécile

     Pique-nique préparé par nos soins*

    * Formule gourmande 12 €


    1 apéritif (alcoolisé ou non) + salades composées + clafouti de cerises +1 verre de vin + 1 Café

    Réservation impérative avant vendredi 21 juin 14 h par mail à

    oeilquiecoute@yahoo.fr ou

    0 777 229 342

     
         
    13 h 45 

    Café / Scène Libre

    Aire de battage du blé

         
         
     

    14 h 30

    Jardins Rêvés

     

    Lectures rafraîchissantes

      Buvette ouverte  
         
     

    14 h 45

     
     

     

    Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019

    Marlène Tissot 

    Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019

    Felip Costaglioli

     
     

    15 h 10

    Pause - buvette
         
         
     15 h 20  Lectures  

     

     
     

    Mireille Disdero

     

     Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019
     

     Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019

     

    Armand Le Poête

     

    15 h 40

     Pause - buvette  
         
         
     

    15 h 50

    Jardins Rêvés

    Entretien avec

    les poètes

     
         
         
         16 h 20
    Pause Goûter Buvette
         
         
      16 h 40  
         
      Clôture du festival  

     

     

    18 h

    Apéritif  Place de la Mairie

    offert par Oppède Patrimoine

    & la  compagniePadamnezi

     

    Recommandations

    - Parking 3 € la journée

    - Petites chaussures de marche (certains passages peuvent s'avérer peu aisés).

    - Tenue décontractée, le pique-nique se fera à même le sol idem pour le café.

    - Il n'y a pas de distributeur de billets dans le village.

    - Le réglèment du pique-nique se fera à 9h30. Des carnets boissons seront proposés.

     

     

    Cette manisfestation ne pourrait pas exister sans les soutiens financiers, les dons et les compétences techniques de nos partenaires. Qu'ils en soient ici remercié :

     

    Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019  

    Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019

    Clôture Poésie nomade en Provence saison 2018-2019

    votre commentaire
  •  

    3e Prix littéraire remporté par un poète de la Boucherie littéraire

     

     

    3e Prix littéraire remporté par un poète de la Boucherie littéraireAprès Nicolas Vargas :  Prix SGDL Révélation de poésie en 2017 pour EMOVERE, après Estelle Fenzy : Prix René Leynaud 2018 pour Mère, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que Dominique Sampiero vient de remporter le Prix CoPo 2019 pour Où vont les robes la nuit.

     

     

    Créé en 2014 par La Factorie - Maison de poésie Normandie, le Prix CoPo poursuit son travail d’encouragement à l’écriture poétique en primant chaque année un nouveau recueil à travers son éditeur et son auteur.

    Constitué d’une équipe de 14 lecteurs passionnés de poésie, le CoPo (Comité Poétique) se réunit régulièrement pour partager ses coups de coeur et sélectionner les ouvrages qui seront ensuite proposés pour le Prix (remis dans le cadre du festival POESIA et rappelé lors du Marché de la Poésie à Paris).

     

    3e Prix littéraire remporté par un poète de la Boucherie littéraire

    Jury du Comité de Poésie 2019


    2 commentaires
  •  

    Pour commencer l'année éditoriale 2019 et glisser de la fin de l'hiver au printemps, le vendredi 1er mars paraîtront simultanément 3 titres. Deux Sur le billot et un dans la collection Carné poétique.

     

    3 nouveaux recueils pour débuter l'année 2019

     

     

     

     

     

     

    De toi à moi quel contrat ? Les mots n'ont- ils pas plusieurs bouches ? Est-ce qu'un entre-nous se modifie et si oui et de quelle façon ? C'est minuté ? Par quelle géographie de gens ? Si c'est un jeu qui fait le mort ? Ta peau garde-t-elle toujours le même cerveau ? Faut-il brader ce qu'il reste du corps  ?

     

     

     

     

    à bout de doigts comme papier gras

    à couper fin mais tu en veux

    tu m’approches tu m’éloignes tu en parles

    tu parles déjà de m’en donner

    tu parles de me donner

    je demande

    quelqu’un pourrait me prendre en deuxième main

    quand t’y auras goûté ?

    en partie

    tu me proposes ensalivé

    ensuqué avant

    embobiné

    jeté au sort

    tu sais déjà ce que tu veux attraper ?

    il faut voir le comportement y’en a ils sont attrapés plusieurs fois

    on les tue pas

    c’est comme jouer au tennis tu manges pas la balle ni ton adversaire

    tu crois que je mens mais regarde imbécile

    tu me passes au travers comme la main sous l’eau

     

    je t’aime je l’ai lu dans le journal

    je t’ai mis à l’ombre tu étais dans mon lit

     

     

     

    3 nouveaux recueils pour débuter l'année 2019Auteur, metteur en scène et comédienne, Claire Rengade vit et écrit depuis 2001 entre Lyon et les Cévennes méridionales. Elle dirige la compagnie lyonnaise Théâtre Craie depuis 1996. Depuis 2001 elle met en scène les textes qu’elle écrit. Brassant des thèmes aussi divers que les inondations, les mines de fer, les super-héros, la pisciculture, la culture caprine, la guerre de 1870 ou les industries textiles, Claire Rengade s’attache à un théâtre réel sans réalisme obnubilé par la parole.

     

    Papiers Fedrigoni

    La couverture en Old mill, teinte Bianco, en 250 g.

    Le corps d’ouvrage sur de l’Arcoprint Edizioni Avorio, en 115 g.

    Tirage : 600 exemplaires Nombre de pages : 48 Format fermé : 110 x 170 mm

    I.S.B.N. : 979-10-96861-12-5

     

    3 nouveaux recueils pour débuter l'année 2019 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Besoin
    Lequel?
    Il n’y a que deux endroits
    deux endroits et un envers
    et un envers vivant
    et un envers qui commence dedans le dehors
    qui commence dehors le dedans
    Tu crois que c’est éloigné tu crois que c’est séparé tu crois
    que c’est deux endroits tu crois
    que les toilettes c’est sale que le papier c’est propre tu crois
    que c’est étanche les deux non
    Tu peux pas être dans l’un sans être dans l’autre tu peux pas
    être dans les mots sans être dans le corps tu peux pas
    être dans les mots sans être dans la merde tu peux pas
    être


    [...]

     

     

    3 nouveaux recueils pour débuter l'année 2019Lili Frikh fait des études de philosophie à Montpellier. Après Lalala sorti chez Polygram, album « choc » dans le monde de la musique et sa Peinture sans Peinture qui reçoit le prix de L’Élan Créateur, elle a commencé à publier en 2012. C'est faite remarquer avec Tôle froissée (éditions la Rumeur libre) sélectionné pour le Prix révélation de poésie 2018 de la SGDL.

     

     Papiers Fedrigoni

    La couverture en  Sirio Color/e, grain Denim, teinte Lampone, 290 g.

    Le corps d’ouvrage sur  Woodstock teinte Rosso, 110 g.

    Le Péritexte : sur Woodstock teinte Rosa, 110 g.

    Pages vierges : Pages vierges : papier Fedregoni, gamme Arcoprint teinte Milk, 100 g.

    Tirage : 600 exemplaires Nombre de pages : 48 Format fermé : 110 x 150 mm

    I.S.B.N. : 979-10-96861-13-2

     

    3 nouveaux recueils pour débuter l'année 2019

     

     

     

     

    Un jour j’ai quitté mon emploi.

    Le soir avec mes potes
    je partageais mes doutes
    ma peur notamment de manquer d’argent.

    L’un d’eux m’arrêta net
    Et alors ? Tu mangeras des pâtes.
    C’est bon les pâtes ! 

     

     

     

    Emanuel Campo Franco-suédois, 3 nouveaux recueils pour débuter l'année 2019il naît en 1983. Un bout d'enfance à Göteborg, puis un autre à Dijon jusqu'aux études, il vit aujourd'hui à Lyon. Il se consacre autant à la page qu’à la scène et travaille avec des chorégraphes, des musiciens, des metteurs en scène, des poètes en tant qu’auteur, performeur ou interprète. À partir de 2005, il publie en revue, déclame ses textes en public, s’investit dans des collectifs allant du théâtre au spoken word, participe à plusieurs créations et à l’animation d’événements autour de l’écriture et de l’oralité.

     

    Papiers Fedrigoni

    La couverture en Old mill, teinte Bianco, en 250 g.

    Le corps d’ouvrage sur de l’Arcoprint Edizioni Avorio, en 115 g.

    Tirage : 1000 exemplaires Nombre de pages : 48 Format fermé : 110 x 170 mm

    I.S.B.N. : 979-10-96861-14-9

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique