• Adresser un tapuscrit à la Boucherie littéraire

     

      Article rédigé le 6 février 2019

    Revu le 22 avril 2019

     

     

    Merci de ne pas envoyer de tapuscrit

    avant l'automne 2020

     

     

    Après 4 ans d'existence, et un catalogue qui commence à se dessiner, je prends enfin le temps de rédiger cette note adressée à celles et ceux souhaitant envoyer leurs écrits aux éditions.

    La plupart des auteurs qui envoient un tapuscrit ou même que je publie sont des poètes "amateurs" c'est-à-dire des poètes qui n'ont pas choisi de vivre (survivre serait plus juste) de l'écriture.

    Pour ma part, j'ai quitté le confort de l'amateurisme pour tenter de vivre de la poésie et entre autre de l'édition de poésie. En furetant sur le blog de l'association vous comprendrez que les activités sont nombreuses et qu'aucune, toute aussi opulante et riche en propositions, ne suffit à éradiquer la précarité.

    De fait le temps devient un luxe. Par ailleurs, la plupart d'entre-vous n'avez idée de ce que le métier d'éditeur implique au-delà des fantasmes que l'on peut avoir en entendant les noms des grandes maisons d'éditions toutes presque plus que centenaires...

    La lecture de tapuscrit dans la masse du travail à mener à bien occupe 1 à 2 % de mon temps. Je publie peu et pourtant 10 titres par an représente un travail monumental quand on est seul à tout gérer.

    Aussi ce qui suit doit tenir compte de ce qui précède.

     

    Comptez environ trois ans entre la réception et la potentielle publication. 

     

    Adresser un tapuscrit à la Boucherie littéraire Ci-contre une des piles de tapuscrits sous enveloppe non ouverts. Cette pile ne cesse d'augmenter. Pour vous donner un ordre d'échelle. Si je reçois un tapuscrit le 1er mars 2019 il ne faut pas vous attendre à une réponse de ma part avant le 1er mars 2020. Si par un heureux concours de circonstance je vous publierais, alors sachez que cela ne serait qu'en 2022.

     

     

    Avant d'envisager un simple envoi

    deux questions auxquelles je souhaite réponse :

    Par courriel via ce lien.

    Pourquoi voulez vous publier ?

    &

    Pourquoi voulez vous publier à la Boucherie littéraire ?

     

    J'ai par ailleurs besoin de savoir que les auteurs de poésie sont également lecteurs de poésie. Aussi, je demande à ce que vous ayez lu plusieurs de nos recueils. Pourquoi voudriez-vous que d'autres achètent vos recueils si vous ne le faites pas vous même ? D'autant plus que les publications de la Boucherie ne sont pas celle d'une seule "chapelle". Il est impossible de parler d'un seul auteur et de son style pour en faire une généralité de publication de nos éditions.

    Une fois vos lectures faites de nos recueils vous pourrez savoir ou imaginer si ce que vous écrivez "cadre" avec nos publications. Ainsi vous serez mieux à même de nous en parler et de nous dire ensuite dans quelle collection vous verriez votre livre et pourquoi. En sachant que seule la maison d'édition tranche sur ce point.

    Il est expressement demandé à ce que vous adressiez un tapuscrit qui se "tienne" c'est-à-dire cohérent. Tout ensemble ou florilège de textes ne seront pas lu. Tout comme adresser un tapuscrit n'est pas aller à la pêche, vous ne venez pas avec plusieurs appâts. Merci de ne présenter qu'un seul recueil à la fois.

    Sachez enfin que la plupart des textes retenus, ne sont pas publiés dans l'état. Je pense qu'un texte n'a pas la même couleur s'il est publié chez tel ou tel éditeur. Aussi préparez-vous à ce que je vous demande de le retravailler, si besoin de supprimer des textes, choses que nous verrons ensembles. Il vous sera demandé également d'autres travaux d'écriture participant à la promotion de votre livre en cas de publication.

    Nous publions avec souscription en amont, nous vous demanderons de vous investir dans ce sens, puis plus tard de participer à des lectures publiques, des rencontres...

    Les manuscrits devront être envoyé à l'adresse administrative de l'association d'une part (la Boucherie littéraire 51 rue du Pont de l'Èze — 84240 La Tour-d'Aigues) et sous format traitement de texte par courriel. Attention, si les textes sont envoyés seulement en fichier numériques, alors ces derniers ne seront pas lus. Si votre manuscrit n'est pas retenu et que vous souhaitez le récupérer, pensez à joindre à votre envoi une enveloppe timbrée à votre nom et à votre adresse.

    Votre tapuscrit devra voir ses pages numérotées s'il n'est pas envoyé relié. Si tous vos vers commencent par une majuscule, merci des les passer en minuscule. Vous remarquerez dans les recueils que nous publions que les majuscules nous importent, mais qu'elles ne sont pas pour autant systématiques au début de chaque vers.

    Je rajouterai que la maison d'éditions est particulièrement attachée au retour à la ligne et que la prose poétique est chez nous anecdotique. Quand aux autres genres, ils sont simplement bannis.

    Enfin, si vous vous impatientez d'une non réponse de ma part et que vous adressez votre tapuscrit chez une consœur ou un confrère qui le publierait merci de m'en informer afin que du rare temps disponible pour lire je le consacre à la lecture d'un autre tapuscrit.

    Qu'est-ce quelques années pour publier ? Ici nous œuvrons pour l'éternité.

     

    Antoine Gallardo

     

    Et si vous avez lu jusqu'ici, merci de prendre en compte que les aléas de la vie d'éditeur sont souvent compliquées. Et si vous voulez que vous tapuscrit soit accueillis avec bienveillance :

     

    Merci de ne pas envoyer de tapuscrit

    avant l'automne 2020