•  

     

     

     

    Programme complet du parcours "Poésie nomade en Luberon" 2016

     

    Vendredi 21 — Galerie Chapo (Gordes)

     

    17 h30 Le « sprint » de Brigitte 

    Petite lecture performance de Brigitte Baumié pour une mise en jambe du festival.

     

    18 h Apéritif poétique

    Les auteurs du collectif et les auteurs invités lisent quelques minutes chacun.

     

    19 h Scène libre

    Durant le dîner, une scène ouverte offrira un temps à toute personne désirant lire ses poèmes.

     

    21 h Les terriens

    Obnubilée par la parole, Claire Rengade propose avec Les terriens une recherche singulière et passionnée, une forme très novatrice entre théâtre, poésie et reportage. Avec Les terriens Claire Rengade poursuit sa quête d’un langage au flux impressionniste, foisonnant, jubilatoire, voire délirant, où le plaisir de dire le texte, tel une partition musicale, est toujours au coeur de la représentation. Les terriens sont parus aux éditions Espace 34.

     

    21 h30 Bois putes oiseaux

    NatYot est une poète artiste pluridisciplinaire. Directe, sa poésie se mêle à la saleté de l’être. Simplement âpre et terriblement intime. Bois, putes, oiseaux est son deuxième recueil aux éditions Gros textes. Elle en dira des extraits avec bande sonore et oiseaux de compagnie.

     

    22h 15 On ne connaît jamais la distance exacte entre soi et la rive 

    Lecture d'Hélène Dassavray : Je me suis essayée souvent à dire le sujet de ce recueil, qui me tient à cœur, sans jamais trouver les mots justes à mon oreille. Au mois de juillet 2015, a eu lieu le 1er festival Poésie nomade en Luberon, j'y ai passé trois jours entourée de poètes et amis à écouter, entendre, partager, vibrer, la poésie dans ce qu'elle a de plus magique, multiple, sincère, et énergétique. Au retour de ce voyage, les mots sont venus comme s'ils coulaient de source... Paru aux éditions la Boucherie.

     

    Samedi 22 — Jardins rêvés (Oppède-le-Vieux) 

     

    9h30 : Neuf lunes et le soleil

    Lecture d’Estelle Fenzy et Roselyne Sibille chants mêlés de la féminité et de la maternité. Pour Estelle, ensemble de textes sur la maternité à paraître aux éditions la Boucherie littéraire en juin 2017 et pour Roselyne à paraître aux éditions Moires courant 2017.

     

    Samedi 22 — Galerie Chapo (Gordes)

     

    11h30 Inauguration

    En présence de tous les auteurs.

     

    12h30 Repas avec les poètes

    Le public aura pour voisin de table un des auteurs.

     

    14h30 Café gourmand – Poésie papillote

    Avec l'aimable participation du public et des poètes présents.

     

    15 h Moi, Président

    Bernard Deglet Président !

    « Moi, Président » est un feuilleton poétique à l’eau de rose où s’imbriquent deux narrations. Épisode 1: « Moi, Président, tout ce que je vais dire est exact, et rien n’est vrai ». Épisode 2 : « Moi, Président je sortis de Valérie à 5 heures / Moi, Président je m’en fus rejoindre Julie ». À partir de là, ça part en vrille, plus personne ne répond de rien. Aux éditions No nobstant.

     

    16 h Remise des prix du concours de poésie Les premiers poètes

     Annulé par manque de participation cette année.

     

    16 h 30 État de la neige

    Brigitte Baumié Lira un extrait de cette suite de petits textes contemplatifs, qu'elle situe en pleine nature sauvage, dans un pays de grands froids et de lacs, où les étés sont brefs et la neige précoce.Par petites touches intimistes, elle analyse au quotidien les fluctuations d'une vie amoureuse dans ce décor blanc et feutré, dont le silence et la beauté masquent les failles. Paru aux éditions Color Gang

     

    17 h Mon nom d'eau vive... poudrée de bleu

    Lecture de deux contes poétiques de et par Roselyne Sibille avec la participation d'Hélène Dassavray : « A l’aube, un jour, j’ai reçu une visite. Derrière moi est apparu un cerf, majestueux. Nous étions seuls dans la lumière. Il a prononcé tout bas mon nom, mon nom d’eau vive... » Paru aux éditions l'Atelier des Monteils.

     

    17 h 30 Lame de fond

    Lecture de et par Marlène Tissot traduite en langue des signes par Brigitte Baumié. En filigrane d'un voyage imaginé, un personnage pas tout à fait imaginaire. Un vieil homme disparu un peu trop brutalement. Un phare qui s’éteint, c’est le rivage qui disparaît. Il faut alors faire face à la tempête en solitaire, redessiner le paysage, sauver les souvenirs de la noyade, réinventer l’absent, reconstruire la lumière. Lame de fond est paru aux éditions la Boucherie littéraire.

     

    18h Apéritif poétique

    En présence de tous les auteurs.

     

    19h Scène libre

    Durant le dîner, une scène ouverte offrira un temps à toute personne désirant lire ses poèmes.

     

    21h Le ciel du Dessous 

    Lecture de Jean Azarel de ce livre publié aux éditions la Boucherie littéraire qui sort en exclusivité pour Poésie nomade en Luberon.

    Le Poète donne à boire un foisonnement de matière mâtiné de cruauté où l’amour et le sexe, le végétal et l’animal, le connu et l’inconnu, la grâce et la fatalité, se débauchent à tout va pendant qu’il est encore temps. Le voyageur circule dans Le ciel du dessous à sa guise, hors fuseaux horaires mais en décalage permanent, pas de passeport, pas de frontière, boussole inutile, la liberté retrouvée, le rêve de la vie. Trois ciels au lieu d’un, l’affaire est tentante dira l’homme de pouvoir. Qu’on ne s’y méprenne pas, le chiffre trois est celui de l’apprenti.

     

    22h La nuit nous passe dessus comme un train

    Melchior Liboà est un musicien, auteur, compositeur et interprète né en 1969 à Cuneo (Italie). Ses chansons ce sont des poèmes folk-rock où des personnages louches évoluent dans des lieux étranges… Il est probablement l’un d’entre eux. Publié aux éditions le Pédalo ivre.

     

    Fin de soirée : Moher en concert

    Moher est né en 2014. Mais ses membres ne sont pas tombés de la dernière pluie, loin s’en faut. Leur musique ? S’il faut mettre une étiquette dessus, c’est du rock avec des mots qui comptent. Autant d’exigence pour l’écriture des textes que pour celle de la musique. Avec les moyens les plus simples : basse, batterie, guitare. Parfois, au hasard des rencontres, une cornemuse ou un violoncelle : ils ne s’interdisent rien, sauf la facilité.

     

    Dimanche 23 — Galerie Chapo (Gordes)

     

    10h30 Échos poétiques

    Restitution des enfants de Gordes de l'atelier lecture animé par Brigitte à l'école de Gordes.

     

    11h30 Apéritif poétique

    En présence de tous les auteurs.

     

    12h30 Repas avec les poètes

    Le public aura pour voisin de table un des auteurs.

     

    14h30 Café gourmand & cadavre exquis

    avec l'aimable participation du public.

     

    15h J'emmerde... et autres fleurs sous la tapisserie 

    Marlène Tissot travaille les images autant que les mots, et vous trouverez dans son œil à la fois candide et acerbe, un savoureux désenchantement, une dérision qui écorche parfois, et l’élégance de la liberté*. J'emmerde... publié aux éditions Gros Textes et Sous les fleurs de la tapisserie au Citron gare.

     

    15h30 L'entaille et la couture

    De et par Estelle Fenzy, lecture de poèmes d'amour, poèmes de peau, ou quand aimer et écrire c'est un peu la même chose... Paru aux éditions Henry

     

    16h Mécanique

    Lecture de Claire Rengade.

     

    16h30 Dabek se précipite

    Qui est ce Dabek ? Un drôle de zèbre, enfin non, c'est un homme, mais un homme qui est comme un enfant dans ce monde où la liberté d'ordinaire n'existe pas, et qui montre, sa propre conception de la justice... L'écriture de Bernard Deglet est très précise. Il faut toujours faire attention au détail que produisent les choses autour de Dabek, dans ce monde un peu bizarre qui finit par devenir irréel quand il n'est pas regardé sous l'angle de l'habitude*. Aux éditions Color Gang.

     

    17h Ça sonne, ça tape, ça frappe...

    Par Cédric Lerible est un poète qui engage l'espace d'un échange, tout son corps dans un acte poétique, avec ou sans mots. Acte poétique ou poème action ? Action poétique !

     

    17h45 Clôture – Un dernier vers pour la route !

     

    Pour rappel  ce deuxième Parcours de poésie à voix haute est organisé par l'association la Boucherie littéraire.

    Il a lieu à la galerie Chapeau : Quartier Carcarille — 84220 Gordes

    L'entrée est libre pour l'espace restauration/café/galerie/libairie/Scène ouverte.

    L'ensemble des autres lectures et le concert sont  prix libre : Vous payez ce que vous pouvez, ce que vous voulez. 

     

    Avec la participation : de la Galerie Chapo à Gordes, Les Jardins rêvés à Oppède-le-Vieux, la librairie Regain de Reillanne et Damien Zbqlab.

     

    Avec les soutiens papilles : Canta Cabra (Goult), domaine le Novi (La Tour-d'Aigues), domaine du Coulet (Gordes), Domaine de la Verrière (Goult) et la Brasserie artisanale du Luberon (Pertuis).

    * emprunté à Hélène Dassavray

    * emprunté à Patrice Maltaverne

    N’hésitez pas à faire tourner ce programme auprès de vos amis.

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

     

    Programme complet du parcours "Poésie nomade en Luberon" 2016


    1 commentaire
  • Bonjour à toutes & à tous,

    La poésie n'ayant pas de saison, nous glissons naturellement vers la fin de l'été des Hommes en ce mois de septembre où de nombreux rendez-vous en Provence et ailleurs vous sont proposés.

    Programme rapide suivit d'un détaillé.

    Samedi 10 septembre : Présentation saison 2016/2017 & Rencontre/lecture avec Jean Azarel pour son prochain livre Le ciel du dessous.

    Mercredi 14 septembre : Émission "Un regain de mots" spéciale éditions la Boucherie littéraire, avec Hélène Dassavray et moi-même.

    Samedi 17 septembre : Présence à la Journée des associations à Cadenet dès 10h.

    Samedi 24 et dimanche 25 septembre : à la Motte-Saint-Martin (38) lors de l'évènement Poésie en Matheysine avec Marlène Tissot et Patrick Dubost et moi-même.

    Vendredi 30 septembre et samedi 1er et dimanche 2 octobre : à Rouen (76) pour le festival Poésie dans(e) la rue. Avec Emanuel Campo, Patrick Dubost et mézigue.

     

    Samedi 10 septembre à Cadenet (84)

    Pour commencer l'année je vous propose de nous retrouver lors d'une soirée conviviale à Cadenet au siège de l'association.

    La rentrée littéraire de la BoucherieJe vous ferais une présentation des rendez-vous 2016/2017.

    Ensuite, je vous convie à une lecture de Jean Azarel qui sera suivit d'un entretien animé par Hélène Dassavray et Frédérique Mérie à l'occasion du lancement de la souscription du livre de Le ciel du dessous, à paraître le 24 octobre.

    Sur le site de terre à ciel découvrez la biographie de Jean Azarel et des extraits de ses textes dont un du Ciel du dessous.

    Enfin, la Boucherie littéraire vous offrira l'apéritif et nous partagerons tous ensemble un repas composé de mets que vous aurez concocté pour cette occasion et boirons des vins offerts par l'association.

     

    Déroulé de la soirée

    17h Accueil

    18h Présentation des rendez-vous 2016/2017

    19h Lecture rencontre avec Jean Azarel

    20h Apéritif et repas ensemble

     

    Au siège social de l'association : Chemin des Roures Est — 84160 Cadenet

    Pour des raisons d'organisation, merci de m'informer de votre présence via la fiche contact ou par téléphone.

    Venez en famille, menez des jeux d'extérieur (Mölkky), des instruments de musique pour la fin de la soirée si vous le souhaitez.

     

    Mercredi 14 septembre sur les ondes

    La rentrée littéraire de la BoucherieÉmission "Un regain de mots" spéciale éditions la Boucherie littéraire. Heure de passe voir sur site de mot animée par Marie-Pascale Alex. L'émission est consacrée aux éditions la Boucherie littéraire, en présence d'Hélène Dassavray et moi-même. L'émission aura été enregistrée à la librairie Regain de Reillane (04), sur une proposition de Sadou Czapka.

     

    La rentrée littéraire de la Boucherie

    Samedi 17 septembre à Cadenet (84)

    Fête des associations de 10h à 21h sur la place de la mairie et de 21 h 30 à minuit sur la place du Tambour d'Arcole.

    La commission Vie associative présenter la nouvelle édition de la Fête des associations de Cadenet en présence de 55 associations.

    La Boucherie littéraire y présentera ses livres et les projets & rendez-vous à venir.

    Peut-être l'occasion aussi de rencontrer des personnes qui souhaiteraient donner de leur à l'association afin de lui permettre de se développer.

    C'est le manque de bénévolat qui fait qu'il n'y aura pas de 7ème édition du salon du livre de Cadenet qui à l'inverse d'autres manifestations n'a pas de problèmes de financements, ni de publi,c ni de soutien des institutions publiques et privées !

     

     

    Samedi 24 et dimanche 25 septembre à la Motte-Saint-Martin (38)

     

    La rentrée littéraire de la Boucherie 

    L'association Avaulx projets déploiera, pour la deuxième édition de « Poésie en Matheysine », la poésie dans le village de La Motte-Saint-Martin dans le département de l'Isère.

     

    Deux jours de rencontres simples, conviviales, ouvertes à tous pour découvrir, entendre, partager, échanger la poésie d’aujourd’hui et s’interroger avec les poètes, les éditeurs, les revuistes et libraire.

     

    Y sont invités Marlène Tissot, auteure à la Boucherie littéraire de Lame de fond paru en mars dernier et Patrick Dubost qui a sorti dans l'été 13 poèmes taillés dans la pierre.

     

    Les éditions et moi-même y seront avec la même joie et le même plaisir que l'année dernière alors que je découvrais de beau festival en ami-visiteur.

    Programme complet 

    ici

     

     

    Vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre à Rouen (76)

    La rentrée littéraire de la BoucherieLe festival Poésie dans(e) la rue investit pour sa 6ème édition le Jardin des plantes de Rouen. Il se déroule non-stop de 14h à minuit le 1er octobre.

    Lectures de poètes, marché d'éditeurs (11 éditeurs présents), déambulations, lectures dansées, spectacle avec un "concert-parole" donné par Jacques Rebotier et Elise Caron dans l'Orangerie du Jardin, et d'autres surprises !

    Les rendez-vous avec les auteurs de la Boucherie littéraire :

    * A 19h, soirée de lancement du festival Poésie dans(e) la rue, cette soirée sera l'occasion de découvrir deux des auteurs invités du festival : Edith Azam et Emanuel Campo, avec la complicité du musicien Guillaume Laurent (sax).

    Maison de l'architecture de Normandie-Le Forum - 48, rue Victor Hugo - 76000 ROUEN

     

     * Emanuel Campo en lecture samedi 1er octobre de 16h45 à 17h15

    * Samedi 1er octobre à 21h45  lecture-performance de Patrick Dubost

    Jardin des Plantes de Rouen, rue Dufay et avenue des Martyrs de la Résistance  - 76100 ROUEN

     

    *Atelier de mise en voix de la poésie contemporaine animé par Patrick Dubost le dimanche 2 octobre (sur inscription).

    Programme complet ici

    Tous renseignements sur le site

    et au 06 19 21 05 76 ou 06 85 74 53 38

    https://www.facebook.com/poesiedanselarue

    www.poesie-danse-la-rue.fr

     

    EN OCTOBRE de nombreux rendez-vous dont :

    La rentrée littéraire de la Boucherie

     

    les 21, 22 et 23 octobre

    à Gordes et Oppède-le-Vieux

    dans le Nord du Luberon

     

    Poètes : Jean Azarel, Brigitte Baumié, Hélène Dassavray, Bernard Deglet, Estelle Fenzy, Melchior Liboà ,Cédric Lerible,  Natyot, Roselyne Sibille, Claire Rengade, Marlène Tissot.

    Musiciens : Groupe Moher et Jeremy Bonnaud.

    Programme à venir...


    votre commentaire
  •  

    Samedi 10 septembre à Cadenet

     

    La saison 2016/2017 & "Le ciel du dessous" de Jean AzarelPrenons le temps de nous rencontrer et de passer un moment convivial.

    Je vous ferais une présentation des rendez-vous 2016/2017 en Provence et ailleurs en France.

    Ensuite, je vous convie à une lecture de Jean Azarel qui sera suivit d'un entretien animé par Hélène Dassavray et Frédérique Mérie à l'occasion du lancement de la souscription du livre de Le ciel du dessous, à paraître le 23 octobre dans la collection Sur le billot. Sur le site de terre à ciel découvrez la biographie de Jean Azarel et des extraits de ses textes dont un du Ciel du dessous.

    Enfin, la Boucherie littéraire vous offrira l'apéritif et nous partagerons tous ensemble un repas composé de mets que vous aurez concocté pour cette occasion et boirons des vins offerts par l'association.

     

    Déroulé de la soirée

    17h Accueil

    18h Présentation des rendez-vous 2016/2017

    19h Lecture rencontre avec Jean Azarel

    20h Apéritif et repas ensemble

     

    Au siège social de l'association : Chemin des Roures Est — 84160 Cadenet

    Pour des raisons d'organisation, merci de m'informer de votre présence via la fiche contact ou par téléphone.

    Venez en famille, menez des jeux d'extérieur (Mölkky), des instruments de musique pour la fin de la soirée si vous le souhaitez.

    En vous espérant curieux & nombreux.

     


    votre commentaire
  • Photo Antoine LnP

    Retour de Sète.

    Semaine éprouvante quand on est seul... et fêtard.
    Les Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée pour la première fois en qualité d'éditeur et ma troisième année de présence, où mes séjours à chaque fois sont de plus en plus longs.

    Pour la première fois, depuis des années, je n'organisais rien. Et ça fait sacrément du bien ! Mon avis sur le séjour est plutôt positif. Même s'il y a toujours à redire d'un gros festival comme celui-ci. Je reste choqué par l'abondance de poètes souvent mal rémunéré que l'on n'entendra jamais tant ils sont nombreux et des têtes d'affiche à l'affiche d'un festival de poésie où elles semblent s'être égarées et dont je ne comprends toujours pas l'intérêt.
    Mais de cette grosse machine qui manque parfois de délicatesse, et dont nombres de personnes en peignent des portraits peu flatteurs, pourquoi y revenons-nous tous ? Que se soit en festivalier, en poète ou en éditeur ?

    Alors, oui cette année il y avait moins de monde sur la place du livre, alors que les lectures où j'ai assisté débordait de public. Je n'imputerai pas la fréquentation à la qualité de la programmation, d'autan plus que cette année, sur la place du livre, j'ai particulièrement apprécié la présence quotidienne (durant deux heures) des auteurs programmés et des nombreux rendez-vous professionnels et musicaux... dont l'énergique et festif souvenir de Jamal El Kouasse accompagné de Javier Maroto et d'autres musiciens.

    Je ne fais pas abstractions de certaines tensions, mais je n'ai pas cœur de m'en souvenir ou de m'en formaliser. Je retiens que même à Sète, où le festival est énorme, comme dans de nombreux festival de poésie, le public à presque tout le temps le sourire aux lèvres, les plus grincheux et ronchons s'adoucissent, et l'ambiance dans les rues est festive et chaleureuse. Un vrai plaisir.

    Quoi qu'on en dise, quoi que j'en dise, j'ai été heureux de me trouver sur la place du pouffre malgré la frustration de ne pouvoir assister aux lectures.
    Éditer de la poésie n'est pas un acte de vente, mais de création poétique. Aussi !
    Au-delà de la lecture, l'écoute de voix nouvelles, ou pas, demeure (à mon sens) le fondement de l'édition de la poésie contemporaine.

    Je risque probablement d'en oublier beaucoup, mais qu'ils ne m'en veulent pas, je n'ai pas le désir d'être exhaustif... Je voudrais ici remercier toux ceux qui ces 10 jours passés m'ont fait sourire et aimer différemment chaque instant.

    Un immense merci à Hélène Dassavray et Emanuel Campo venus le 1er week-end soutenir les éditions. Mais aussi investir la place du livre avec leur voix et leur bonne humeur à la première rencontre le samedi 23 au matin animé par le délicat Michel Baglin.

    Un merci au « Maestro », Patrick Dubost, pour ses lectures de « 13 poèmes taillés dans la pierre » à chacune de ses interventions durant le festival. Et un autre merci pour sa disponibilité lors des signatures.

    Des pensées pour les auteurs absents : Thomas Vinau et René Lovy, ainsi que pour Mireille Disdero dont son livre « Écrits sans papiers. Pour la route entre Marrakech et Marseille » était en accord parfait avec le festival.
    Enfin une pensée particulière pour Marlène Tissot, qui aurait dû être des nôtres... Lui assurer que sa "Lame de fond" est venue déferler jusqu'à Sète.
    En 2017, j'espère de tout cœur que la plupart des auteurs de la Boucherie littéraire qui aimeraient être avec nous seront des nôtres.

    Merci à Natyot, Brigitte Baumié et Jean Azarel pour leur présence amicale et leur complicité. Présents pour Sète mais disponibles aussi pour des temps d'élaboration du programme du prochain Poésie nomade en Luberon (21, 22 & 23 octobre à Gordes).

    Un autre merci à Hélène, Emanuel, Natyot et Jean réunis, pour ce qu'ils sont, pour leur patience à mon égard. Le Boucher n'est pas toujours tendre. Je suis heureux de les savoir toujours là, malgré moi.

    Merci à Isabelle Alentour pour son soutien constant à la Boucherie et à sa présence aux côtés de Jean-Marc Audoin qui réalise comme à l'accoutumé de très belles photos que je partagerais avec vous prochainement.

    Merci à ces visages ou pseudos de facebook qui ont traversé l'écran et présents dès les premières heures d'ouverture de la place du Livre, que se soit l'Appel D'art en la personne d'Anne R. ou encore Anne Tempelhoff.

    Un solide merci à Romain Mollica, président de l'association la Boucherie littéraire et co-fondateur de Serendip livres, qui à la force des bras est venu à Sète chargé de plus de 300 livres afin d'apporter les réimpressions du livre d'Hélène Dassavray et de Mireille Disdero. Harassé, il est reparti le dimanche avec une première centaine de « 13 poèmes taillés dans la pierre » destinée aux libraires de France et de Navarre.

    Un incomparable et émouvant merci à mes compagnons des routes belles et sombres, nocturnes et diurnes sans qui la place du pouffre et les rues sétoises n'auraient jamais reçu autan d'amour, de douceur et d'humanité : Virginie Paultes des éditions Moires et Olivier Cabière des éditions L'Arachnoïde. Avec l'indéboulonnable envie de vous revoir bientôt...

    Merci pour la rencontre « touristique » avec Gilles Cabut du collectif Boxon.

    Mention spéciale à Catherine Serre qui a tenu le stand des éditions une après midi pour m'offrir la liberté d'une plume virevoltant d'une lecture à une terrasse amicale et à Carlo son mari, toujours souriant.

    Qui fait le lien et apporte la lumière en toute circonstance merci à Roselyne Sibille avec qui nous ouvrions tous les matins les stands en ce demandant ce que la nuit avait réservé à nos amis.

    Un merci à l'ami Cédric Lerible, pour son don d'ubiquité, de faiseur de liens et de partage le tout agrémenté d'un in-dévissable sourire.

    Une pensée à Maud Leroy, future éditrice des Lisières, partie trop tôt poussée par des ventes inexistantes...

    Et une autre mention spéciale à Pauline Catherinot, merci pour sa présence et nos discussions à propos de poésie et d'édition.

    Un merci aux autres lyonnais où nous avons enfin pu prendre du temps au temps pour approfondir nos relations ou mieux se connaître : Samantha Barendson & Jean-Christophe, Sandro et Jean-Baptiste Cabaud.

    Merci à ses rencontres heureuses avec des auteurs connus pour certains qu'au travers de leurs livres et pour d'autres le plaisir de les croiser à nouveau, même furtivement : Bruno Geneste, Thézame Barrême, Claude Favre, Julien d'Abrigeon, Isabelle Bonat-Lucia, Saïd Mohamed, Khadem Khanjar, Didier Calleja alias Didikeulalie Didika Koeurspurs, Maxime Hortense Pascal, Laura Vasquez, Nicolas Vargas...

    Merci aux organisateurs d'autres festival pour leur présence et leur curiosité : Alain Delahaigue, Geneviève Peigné & Jean-François Seron...

    Merci également aux amis éditeurs qui malgré la chaleur et parfois les méventes gardaient le sourire, j'ai toujours autant de plaisir à vous revoir Yves Artufel (Gros Textes), Jean-Marc Bourg et Fabienne Bargelli (Faï Fioc), Sandrine Eyespark‎ (la Crypte), Marc Granier (Ateliers des Monteils), Isabelle Bourgueil (L'or des fous), Alain Gorius (Al Manar), Émilie Rossignol (Oui'dire), Dominique Iacovella (La rumeur libre), Danièle Faugéras (Po & Psy), Brigitte Daian et Françoise Allera (Maison de la poésie Rhône-Alpes), Eric Bianco et Claudie Lenzi (Plaine Page), Yves Chagnaud (Apeiron)...

    Merci aux nuits moites et festives de Sète qui dans le sillon des uns et des autres offrait toujours de belles nouvelles rencontres ou revoyures : Aymen Hacen,Vincent Calvet, Emmanuelle Guattari, Pierre Tilman, Michel Thion, Béatrice Machet... Et même un certain Armand le Poête surpris entrain de danser !

    Sur la place du livre, je remercie également Sébastien Charles et son assistante, mais également les anges du Bar à lire : Sophie, Sarah et Stéphane & leur perle, Lætitia, Mélissa, et les mamans et les papas... Et un merci à Cécile de Mamacita qui arrivait tous les matins avec le sourire et repartait avec tous les soirs, merci pour ce verre et notre conversation de la dernière nuit.

    Merci à tous pour cette énergie qui déborde et me donne encore plus envie d'œuvrer en poésie.

     

    Antoine Gallardo

     


    8 commentaires
  •  

    Les rendez-vous avec nos auteurs au Festival Voix Vives de SèteLe festival Voix vives de la Méditerranée ouvre ce jour. Dès le samedi 23 et jusqu'au 30 juillet, les éditions la Boucherie littéraire seront présentes et vous pourrez y rencontrer les auteurs de la Boucherie littéraire qu'ils soient publiés ou qui le seront bientôt.

    Voici les rendez-vous sétois à ne pas manquer sur la Place du livre (Place du Pouffre) :

     

    SAMEDI 23 JUILLET
    10H-11H Vous pourrez rencontrer Patrick Dubost qui découvrira en même temps que les visiteurs son livre 13 poèmes taillés dans la pierre qui sort en avant première ce jour.

    11H-12H Être éditeur de poésie : rencontre autour des éditions la Boucherie littéraire présentée par Michel Baglin, en présence de Patrick Dubost, Hélène Dassavray, qui fera un lecture tout comme Emanuel Campo.Les rendez-vous avec nos auteurs au Festival Voix Vives de Sète

    18H-19H Rencontre et signature avec Helene Dassavray et Emanuel Campo

    DIMANCHE 24 JUILLET — 11H-12H
      Rencontre signature avec Emanuel Campo

    18H-19H

    Rencontre signature avec Hélène Dassavray

    LUNDI 25 JUILLET — 11H-12H
    Rencontre signature avec Hélène Dassavray

    MARDI 26 JUILLET — 18H-19H
    Rencontre dédicace avec Patrick Dubost

    Patrick lira plusieurs extrait de 13 poèmes taillés dans la pierre lors de ces nombreuses interventions tout au long du festival.

    Et à différents moment de la semaine passeront les futurs auteurs de la Boucherie littéraire et je les en remercie : Isabelle Alentour, Brigitte Baumié ou encore Jean Azarel.

    Au plaisir de vous y rencontrer.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique