•  

    La Boucherie littéraire fraîchement installée à Cadenet, offre aux cadenetiens et aux habitants de la vallée d'Aigues une rencontre - lecture en avant première du livre de Marlène Tissot : Lame de fond. 

    Rencontre - Lecture avec Marlène Tissot

    Le livre

    En filigrane d'un voyage imaginé, un personnage pas tout à fait imaginaire. Un vieil homme disparu un peu trop brutalement.

    Un phare qui s’éteint, c’est le rivage qui disparaît.

    Il faut alors faire face à la tempête en solitaire, redessiner le paysage, sauver les souvenirs de la noyade, réinventer l’absent, reconstruire la lumière.

     

    Extrait

    Tu es quelque part, du côté de l’invisible, et ta chaleur traverse la vaste épaisseur de brouillard qui nous sépare. Je pense à ces liens qu’on noue les uns avec les autres. Peut-être pour s’arrimer au monde, à la vie, au réel. Pour dompter l’envie de prendre le large. Affronter le ressac des douleurs. Avancer. Jusqu’à la prochaine plage, la prochaine île. Et si le sable n’existe pas, je l’inventerai.

     

    L'auteur

    Marlène Tissot naît un matin par erreur, s’excuse souvent, écrit des histoires, de la poésie jusque dans ses romans, fait des photos loin des clichés, bricole des objets, répare des machines à laver, cuit trop ses confitures, joue parfois avec le feu, n’aime pas tellement parler. Dans sa trousse à outils, les choses du quotidien sont ses crayons de couleur. 

    Liens : vers sa page wikipédia                vers son site Mon nuage

     

    Pour aller plus loin découvrez les 5 premières pages du livre

     

    Dans la chambre d’hôpital, les machines se sont mises à biper, affolées comme des mouettes au cul d’un chalutier. Des blouses blanches et des stéthoscopes se sont lancés à ta poursuite, mais tu étais déjà loin. Matin d’hiver, cinq heures trente. Tu venais de prendre le large, cap sur l’éternité.

     

    L’hiver a emprisonné ton absence dans sa glace. Rien ne bougeait. Le silence neigeait, lourd et lent. Nos sourires fragiles comme la surface d’un lac gelé sous des pas imprudents. La sensation lancinante de devenir givrée.

     

     

    Verbiage des moineaux derrière les volets clos. Matin de printemps, cinq heures trente. Ton absence fait trop de bruit. Il manque ta voix.

    Démêler les filets, sortir mon cœur de sa léthargie. Il est temps de te réinventer, de larguer les amarres.

     

     

     

     

     

     

    Remonter le temps comme on grimpe à une échelle boiteuse. Là-haut, aucune lune à décrocher. Les étoiles éternuent. Ta poussière est poivrée. J’empoche boussole et compas, enfile un vieux ciré, et mets les voiles pour une expédition à durée indéterminée sur les flots des souvenirs de toi.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un voyage immobile ne suffira pas à écoper ma peine. Je dois partir vraiment. Voguer, dériver. Et tant pis pour les tempêtes. Partir à ta recherche ou peut-être à la mienne. Il y a si longtemps que je me suis perdue de vue. La réalité de mes contours comme estompée. Ce drôle d’habit de chair me laisse presque nue. J’existe sans exister tout à fait. Comme si la vie ne me tenait plus dans ses bras. J’aimerais fleurir de nouveau en marchant dans tes pas, reprendre forme humaine, renaître de tes cendres.

     

     

    Découvrez les 5 premières page de : "Lame de fond" de Marlène TissotPour découvrir la suite et vous assurez de recevoir le livre avant tout le monde, merci de soutenir nos éditions en souscrivant.

    La souscription n'est pas une simple précommande.

    Mais bel et bien un soutien financier qui nous permet de constituer le capital nécessaire pour financer les frais d'impression.

    Alors n'hésitez pas à relayer d'îlots en archipels le bulletin de souscription téléchargeable ci-dessous. Merci. (valable jusqu'au 4 mars et non le 5 comme indiqué sur le bulletin)

     

    Télécharger la « Souscription_Lame_de_fond.pdf »

     

    Lame de fond de Marlène Tissot, collection Sur le billot,

    éditions la Boucherie littéraire, 74 pages, 7 mars 2016, 12 euros. 

     


    votre commentaire
  •  

    "Lame de fond" de Marlène Tissot bientôt "Sur le billot"

    Vous avez jusqu'au 4 mars prochain pour pré-acheter Lame de fond de Marlène Tissot et de fait nous aider à l'imprimer.

     

    Le livre

    En filigrane d'un voyage imaginé, un personnage pas tout à fait imaginaire. Un vieil homme disparu un peu trop brutalement.

    Un phare qui s’éteint, c’est le rivage qui disparaît.

    Il faut alors faire face à la tempête en solitaire, redessiner le paysage, sauver les souvenirs de la noyade, réinventer l’absent, reconstruire la lumière.

     

    Extrait

    Tu es quelque part, du côté de l’invisible, et ta chaleur traverse la vaste épaisseur de brouillard qui nous sépare. Je pense à ces liens qu’on noue les uns avec les autres. Peut-être pour s’arrimer au monde, à la vie, au réel. Pour dompter l’envie de prendre le large. Affronter le ressac des douleurs. Avancer. Jusqu’à la prochaine plage, la prochaine île. Et si le sable n’existe pas, je l’inventerai.

     

    L'auteur

    Marlène Tissot naît un matin par erreur, s’excuse souvent, écrit des histoires, de la poésie jusque dans ses romans, fait des photos loin des clichés, bricole des objets, répare des machines à laver, cuit trop ses confitures, joue parfois avec le feu, n’aime pas tellement parler. Dans sa trousse à outils, les choses du quotidien sont ses crayons de couleur.

     

    Télécharger la « Souscription_Lame_de_fond.pdf »

     

    Lame de fond de Marlène Tissot, collection Sur le billot,

    éditions la Boucherie littéraire, 74 pages, 7 mars 2016, 12 euros.,


    votre commentaire
  •  

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

     

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique

     

     

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique  Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique

     

     

     

     

     

                                  Emanuel Campo                                                       Hélène Dassavray

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique

     

     

     

     

     

     

                               Jean-Clair Bonnel                                                                                          Cédric Lerible

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétiqueLe 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique          Roselyne Sibille                                 Marlène Tissot                                                  Estelle Fenzy

    Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique

       Le 30 janvier la Boucherie fait Cabaret poétique
          

     

     

     

     

     

                 Frédérick Houdaer                                                                                                 Jean Azarel

     

    Merci à vous tous pour cette belle soirée qui s'annonce !

     

    Crédit photos : Le non Photographe sauf Roselyne, Estelle & Jean-Clair : auteurs inconnus


    votre commentaire
  •  

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo

     

    Deux jours avant la sortie des titres On ne connaît jamais la distance exacte entre soi et la rive d'Hélène Dassavray et Maison. Poésies domestiques d'Emanuel Campo, une soirée découverte de leur texte était offerte en avant première dans l'ancien couvent du Tourel à la Tour-d'Aigues.

    Voici quelques souvenirs de cette chaleureuse soirée... Merci à Katrin Aicha Gerber de nous avoir accueilli dans ce lieu hors du temps.

     

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel CampoC'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                             Emanuel Campo                                                              Hélène Dassavray    

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo 

    Repas partagé convivial

     

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo

     

     

    C'était le 19 décembre avec Hélène Dassavray et Emanuel Campo

     

     

     Scène libre

     

     

     

    Tu n'étais pas là ?

    Rattrape-toi avec le Cabaret poétique du samedi 30 janvier. Tu pourras nous rejoindre dès 16h.

    Première lecture à 17h Puis 18h et 21h (programme à venir). Viens entrendre, dire & lire :

    Marlène Tissot, Frédérick Houdaer, Jean-Clair Bonnel, Cédric Lerible, Estelle Fenzy, Emanuel Campo, Roselyne SibilleJean Azarel & Hélène Dassavray.

     

    Conditions de participation et réservations obligatoire pour avoir une place assise.

    Plan sur demande, covoiturage vivement recommandé.

    Plan sur demande

     

    Crédit photo : Le non Photographe


    votre commentaire
  • Cabaret poétique le 30 janvier dans le Luberon

    Emanuel Campo : Suivez le guide...

     

    Après le succès de Poésie nomade en Luberon l'été dernier, j'avais envie de retrouver la magie caniculaire du festival au cœur de l'hiver. Envie d'une formule allégée... Quelques heures qui lieront la fin de l'après-midi à la soirée, dans l'ancien couvent du Tourel à la Tour-d'Aigues.

    L'association la Boucherie littéraire est heureuse de vous offrir la possibilité de rencontrer et d'entendre lire & dire de la poésie par leurs auteurs.

    Des poètes d'horizons différents offrant une voix à des écritures intimes ou à d'autres plus performatives.

    Ainsi vous pourrez entendre dans un ordre aléatoire :

     

    Jean Azarel viendra du Gard, il lira un ensemble de textes extraits de deux recueils inédits.

     

    Estelle Fenzy, vivant en Arles, fera deux lectures, dont une de Rouge vive fraîchement paru aux éditions Al Manar. Cette lecture se fera en duo avec mézigue.

     

    Emanuel Campo arrivera de Lyon, il lira des extraits de son livre paru aux éditions la Boucherie littéraire : Maison. Poésies domestiques.

     

    Jean-Clair Bonnel qui vit dans le Sud Luberon et nous lira des textes mettant en relief mais de manière très critique la région.

     

    Cédric Lerible délaissera le Var pour nous offrira une lecture performance de Giratoires publié aux éditions Plaine page

     

    Hélène Dassavray, installée dans le Sud-Est, lira des extraits de On ne connaît jamais la distance exacte entre soi et la rive aux éditions la Boucherie littéraire.

     

    Roselyne Sibille vit à Salon-de-Provence, elle nous fera découvrir des extraits de Ombre monde publié aux éditions Moires.

     

    Frédérick Houdaer vit à Lyon, éditeur, il dirige la collection Poésie aux éditions le Pédalo ivre. Il  prendra le temps de partager ses textes extraits de plusieurs de ces dernières publications.

     

    Marlène Tissot descendra de Valence pour lire des extraits de son prochain recueil à paraître le 1er mars aux éditions la Boucherie littéraire. Cette soirée sera l'occasion de lancer la souscription pour son livre qui sera notre premier titre l'année 2016.

     

    Un grand merci à tous pour leur confiance et leur amitié.

    Je remercie Katrin Aicha Gerber qui nous accueillera chez elle, dans l'ancien couvent du Tourel.

     

    Le public est attendu à partir de 16h

    Premières lectures à 17h

    Il est demandé à chacun d'amener un plat salé ou sucré qui sera mis en commun pour un repas à partager avec les auteurs.

    Adhésion ponctuelle d'1 euro

    Couvent du Tourel 2103 chemin de Verdache — 84240 la Tour-d'Aigues

    Plan fourni sur demande par courriel — Covoiturage vivement recommandé — Prévoir une lampe de poche

    Pour garantir une place assise à chacun, merci de réserver ici

     

    L'intitulé "Cabaret poétique" est un plagiat assumé d'un rendez-vous lyonnais créé et animé par Frédérick Houdaer. Cette soirée, c'est aussi ma manière de le remercier pour son travail de découvreur et de passeur dont je suis devenu un adepte depuis ma première venue en mai 2014.

    Crédit photo : Caroline


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique